TEST: 2245

DNA - T. Toader force la main du président pour nommer Adina Florea

Par Grégory Rateau | Publié le 17/10/2018 à 00:00 | Mis à jour le 17/10/2018 à 07:07
Photo : Flickr
ministre-justice- Tudorel-Toader

Le ministre de la Justice, Tudorel Toader, a annoncé ce lundi 15 octobre avoir envoyé au président Klaus Iohannis sa proposition de nomination de Adina Florea au poste de procureur en chef de la Direction nationale de la lutte contre la corruption (DNA), selon Mediafax.

 

 

Le ministre a envoyé sa candidature au président en dépit de l’opinion et du rapport négatifs émis par la section des procureurs du Conseil Supérieur de la Magistrature.

 

En effets les procureurs du CSM ont mis en doute la capacité d’Adina Florea à comprendre le concept d'«indépendance du procureur» et ont déclaré qu’elle n’était pas apte à assumer les fonctions de chef de l’unité anti-corruption, l’une des plus importantes en Roumanie.

 

Le président Klaus Iohannis ne peut rejeter qu'une seule fois la proposition du ministre de la Justice et ce rejet doit être motivé, conformément à la nouvelle loi sur le statut des magistrats, entrée en vigueur la semaine dernière. Ainsi, Iohannis a très peu d'options. Il peut rejeter la candidature de Florea sur la base de l’avis du CSM, mais il n’aura pas de droit de veto sur les prochaines nominations du ministre de la Justice.

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/justice-minister-presidents-nomination-dna-head/

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale