Début du festival international du street art à Sibiu

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 19/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 19/07/2022 à 11:34
Photo : Photos courtesy of Sibiu International Street ART Festival)
festival international  du street art à Sibiu, des personnes s'y réunissent à vélo

La huitième édition du Sibiu International Street Art Festival (SISAF) a commencé depuis le 18 juillet, à Sibiu, dans le centre de la Roumanie. Des artistes venant d'Argentine, d'Autriche, de la France, de Malte, du Portugal, de la République tchèque et de la Roumanie participent actuellement à ce festival.

 

L'événement, qui se déroule jusqu'au 24 juillet, vise à rapprocher cette forme d'art, avec les habitants de la ville et de faire aussi connaître de nouveaux quartiers de Sibiu. Plusieurs immeubles d'appartements dans le quartier de Calea Cisnădiei et du quartier Ștrand ont été ajoutés au circuit du festival cette année.

Dans le cadre du festival, sept artistes sélectionnés travaillent chaque jour à la conception des œuvres qu'ils soumettent à l'événement.

L'œuvre de l'artiste argentin Dossier sera réalisée dans un immeuble au 17 Calea Cisnădiei. La peinture vise à capturer "deux personnages clés - mère nature et une fille soucieuse de l'environnement". Dans le même espace, les 84 et 86 A Calea Cisnădiei, les artistes Tim Marsh (Malte) et Theo Lopez (France) concevront des œuvres évoquant le thème du festival. Lopez travaille sur une peinture murale "dans son style abstrait, basé sur des motifs géométriques, des lignes droites et des effets d'optique", tandis que Marsh "utilise des lignes géométriques et des couleurs contrastées pour capturer le reflet de l'univers dans un avenir proche, si les gens continuent à polluer et à détruire la nature."

L'artiste portugais Francisco Camilo revient au SISAF après cinq ans avec une peinture murale conçue "comme une représentation des pensées et des questions existentielles dans l'esprit d'un adolescent". Le travail est conçu sur un bloc d'appartements dans le quartier Ștrand (1A Prof. Ioan Moga St.).

Pendant ce temps, l'artiste tchèque Maria Makeeva concevra son travail sur un mur de l'école secondaire n ° 4, dans un projet du Centre tchèque occasionné par la République tchèque prenant la présidence du Conseil de l'UE.

L'artiste HNRX, né en Autriche, travaillera sur un mur de la centrale thermique d'Aleea Biruinței, tandis que l'artiste Sibiu Graflin' concevra sur la place Huet une installation faite de cordes colorées.

Les œuvres réalisées au festival de cette année s'ajouteront à la galerie d'art de rue de la ville, qui couvre actuellement 50 lieux et 106 peintures murales.

Le programme du festival comprend également l'exposition photo #Reflections du photographe Octavian Pavel. Les photos sont exposées place Huet jusqu'au 24 juillet.

Le même lieu accueille les Street Art Talks, une série de conversations sur le monde du street art, les sources d'inspiration et le processus créatif.

Une City Hunt est prévue sur la place Huet les vendredi 22 et samedi 23 juillet. La place accueille également des séances de peinture en direct les vendredi et samedi et une After Party le vendredi.

Le public est invité au Sibiu Street Art Tour le dimanche 24 juillet. Le tour à vélo emmène le public dans les lieux où les œuvres de cette année ont été créées.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale