COVID - Des restrictions sévères réintroduites dans deux localités en Roumanie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 25/08/2021 à 00:00 | Mis à jour le 25/08/2021 à 15:51
Photo : Martin Lopez / Pexel
covid 19 roumanie restrictions

Mărgău, une commune du département de Cluj, est la première localité de Roumanie où les restrictions les plus sévères ont été réintroduites hier, en raison de l'augmentation du nombre d'infections qui dépassent le seuil de 6 cas pour mille habitants.

 

Selon la décision du Comité pour les Situations d'Urgence réuni au niveau du département de Cluj, les activités suivantes seront interdites à Mărgău pendant 14 jours à partir du 24 août: l'activité dans les cinémas ; les spectacles de type drive-in ; les concerts, festivals, spectacles ou autres événements extérieurs publics ou privés ; les sports en plein air et activités récréatives ; les événements privés tels que baptêmes, mariages, etc.; l'activité des restaurants et des événements dans les restaurants/cafés, à l'intérieur comme à l'extérieur ; les événements à l'intérieur des restaurants, cafés, hôtels, etc.

 

De plus, des restrictions s'appliqueront à partir du jeudi 26 août dans la commune de Morteni dans le département de Dâmbovița, qui a atteint un taux d'infection de 4,47 pour mille habitants. Pendant 14 jours, à compter de jeudi, il est approuvé la mise en place de l'obligation de porter un masque de protection, de manière à se couvrir la bouche et le nez, dans tous les espaces publics, stations de transports en commun, transports en commun, au travail et dans d'autres zones avec potentiel d'agglomération, a écrit Mediafax.

Après 14 jours, la situation épidémiologique sera à nouveau évaluée.

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale