TEST: 2245

COVID-19 - Restrictions de voyage envisagées dans certaines localités

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 30/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 30/06/2020 à 00:00
Photo : Gov.ro
ministre de la Santé Nelu Tătaru roumanie Restrictions de voyage envisagées coronavirus

Les autorités envisagent de restreindre les déplacements dans certaines localités si la situation liée au coronavirus se détériore, a déclaré le ministre de la Santé Nelu Tătaru à la télévision locale Digi 24 le week-end dernier.

 



Le ministre a déclaré que les autorités surveillaient surtout la vallée de Prahova et les bords de mer, deux sites touristiques très populaires et où "les règles y sont les moins respectées".

Il a soutenu qu'une analyse concernant le tourisme dans la vallée de Prahova et le bord de mer était nécessaire parce que des gens de partout dans le pays y passent des vacances et, par la suite, reviennent et propagent le virus dans d'autres localités.

Il a déclaré que la mise en quarantaine des destinations de vacances n'était pas nécessaire, mais a exhorté tout le monde à suivre les règles établies pour empêcher la propagation du virus.

«Nous ne parlons pas de placer les destinations de vacances en quarantaine; nous parlons des entreprises qui devraient suivre les règles et les précautions qui ont été fixées […] Si ces règles ne sont pas respectées, nous prendrons des mesures concernant ces entreprises », a déclaré Tătaru.

Il a également déclaré que les données récentes montrent "un taux d'infection de 4%, une transmission communautaire accrue." Il a exhorté les gens à porter un masque, à pratiquer la distanciation sociale et à se désinfecter régulièrement les mains.

«Notre système de santé est prêt, mais nous ne devons pas nous en remettre à cela. Le nombre de cas graves augmente […] et les groupes à risque sont impactés. Nous avons également vu des cas parmi les jeunes », a-t-il déclaré.

Il a expliqué que la Roumanie compte 4 000 lits de soins intensifs, dont 3 000 sont «entièrement équipés». Cependant, le nombre de lits ou la façon dont ils sont équipés n'est pas le problème, mais la possibilité de traiter des patients souffrant d'autres conditions que Covid-19, a-t-il déclaré.

Dans une autre interview, avec la chaîne de télévision Antena 3, le ministre a déclaré que la Roumanie connaît une première vague prolongée, qui doit encore être gérée. Cela s'est produit dans le contexte de l'assouplissement des restrictions et de «l'encouragement politique à ne pas suivre [les règles]», a-t-il déclaré, cité par News.ro.

Il s'est opposé à une approche politique de la situation, expliquant que les aspects médicaux doivent être traités en priorité, puis les aspects économiques.

 

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale