TEST: 2245

COVID-19: Manifestations contre les restrictions dans plusieurs villes

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 30/03/2021 à 11:10 | Mis à jour le 30/03/2021 à 11:27
Photo : Pixabay
manifestations COVID Roumanie

Des centaines de personnes ont protesté hier, le lundi 29 mars, contre les restrictions liées au Covid-19 à Bucarest et dans plusieurs autres grandes villes du pays, alors que les autorités ont introduit de nouvelles mesures pour tenter de freiner la propagation du virus.

 

Les nouvelles mesures comprennent différents horaires de couvre-feu nocturne et l'obligation des magasins de fermer plus tôt, en fonction du taux d'incidence du Covid-19 dans chaque localité.

À Bucarest, des manifestants se sont rassemblés sur la place Victoriei, scandant «Liberté!», «dictature médicale» et des slogans contre les autorités et mettant le feu à des masques de protection. George Simion, le chef du parti nationaliste AUR, et la députée Diana Şoşoacă, récemment exclue du parti AUR, figuraient parmi les manifestants à Bucarest, selon News.ro.

Plusieurs incidents se sont produits sur la place Unirii, où des vitrines, du mobilier urbain, des arrêts de bus et des distributeurs automatiques ont été vandalisés. Plusieurs manifestants sont devenus violents lorsque les gendarmes leur ont demandé leurs papiers d'identité, a expliqué Bogdan Berechet, le chef du département général de la police de Bucarest, cité par Digi24.

La police interroge actuellement 188 personnes et a infligé 222 amendes d'un montant de 200 000 RON (40 983 EUR), dont huit pour les organisateurs des manifestations. Une enquête est en cours pour identifier ceux qui ont perturbé l'ordre public et causé des dommages. Dans le même temps, 12 gendarmes ont été blessés dans les incidents et trois d'entre eux ont dû être hospitalisés.

 

De plus petites manifestations ont eu lieu dans d'autres villes du pays, notamment à Sibiu, Timisoara, Cluj-Napoca, Iasi, Constanta et Brasov. A Bacău, plusieurs dizaines de personnes ont manifesté devant l'hôpital municipal, a rapporté G4media.ro.

 

Réagissant aux événements, les autorités ont insisté sur le fait que les mesures introduites visaient à protéger la population. Le Département des situations d'urgence (DSU) a publié une liste de pays qui ont introduit des restrictions de mouvement de nuit pour limiter la propagation du Covid-19. "Les restrictions introduites en Roumanie, en plus d'avoir pour rôle d'alléger la pression sur le système de santé, ont un rôle de prévention et visent à sauver des vies", a-t-il déclaré.

 

Alin Stoica, le préfet de Bucarest, a remercié les habitants de Bucarest qui respectent les règles sanitaires et a déclaré que les normes introduites ne seraient pas modifiées à la suite des manifestations. «Nous n'abandonnerons pas ces mesures parce qu'elles sont conçues pour nous protéger. Les actions de 2 000 personnes ne nous feront pas changer d'avis », a-t-il déclaré, cité par Digi24.

Le maire de Bucarest, Nicușor Dan, a lancé un appel à la solidarité et a demandé à ceux qui protestaient contre les restrictions de le faire sans recourir à la violence et de penser à ceux qu'ils pourraient mettre en danger.

Commentant les manifestations qui ont eu lieu le 28 mars, le Premier ministre Florin Citu a déclaré qu'il comprenait la fatigue des gens après une année de pandémie, mais que des efforts devaient encore être faits jusqu'à ce que la plupart des gens soient vaccinés.

Le 29 mars, la Roumanie comptait 1 398 patients Covid-19 admis dans des unités de soins intensifs, un record, alors que les autorités s'efforcent d'ajouter plus de lits de soins intensifs tout en faisant face à une pénurie de personnel de santé.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale