COVID-19: 1er jour de déconfinement. Qu'est-ce que cela signifie?

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 15/05/2020 à 00:00 | Mis à jour le 15/05/2020 à 10:26
Photo : Juraj Varga de Pixabay
déconfinement Roumanie

Le Comité National pour les Situations d'Urgence a déclaré jeudi soir l'état d'alerte en Roumanie pendant 30 jours. Le comité a également approuvé les mesures et restrictions à appliquer pendant l'état d'alerte.

 

Voyages

Les vols au départ de la Roumanie vers des pays avec un nombre élevé de cas de COVID-19 et les vols de ces pays vers la Roumanie continueront d'être suspendus après le 15 mai, lorsque l'état d'urgence dans le pays sera remplacé par l'état d'alerte. Les pays visés par cette décision sont l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, la France, le Royaume-Uni, l'Espagne, les États-Unis, la Turquie et l'Iran.

Le transport international par bus de la Roumanie vers l'Italie, la France, l'Allemagne, l'Espagne et la Turquie restera également suspendu jusqu'au 1er juin, a décidé le Comité National des Situations d'Urgence, hier, jeudi 14 mai, au soir. Plusieurs postes de frontière resteront fermés.

Toutes les personnes qui viennent en Roumanie depuis d'autres pays devront s'isoler chez elles, quel que soit leur pays d'origine. Ceux qui n'ont pas cette possibilité peuvent opter pour une quarantaine institutionnalisée payante.
 

 

Port du masque

A partir du 15 mai, le port du masque de protection devient obligatoire dans les espaces commerciaux, les moyens de transport en commun, les lieux de travail et autres espaces publics fermés, a annoncé le chef du Comité National des Situations d'Urgence, Raed Arafat.
 

 

Activités professionnelles et loisirs

Lorsque le travail à distance n'est pas possible, les employeurs doivent prendre des mesures pour le dépistage épidémiologique de leurs employés.

Les institutions qui travaillent avec le public doivent prévoir une surface de 4 m² pour chaque personne à l'intérieur. Les personnes dont la température dépasse 37,3 degrés ne seront pas autorisées à entrer.

Les restaurants, motels, maisons d'hôtes et terrasses resteront fermés. Les hôtels rouvriront, mais ils doivent respecter un ensemble de règles.

Les centres commerciaux d'une superficie de plus de 15 000 m² resteront fermés. Cependant, les magasins alimentaires, ainsi que les magasins d'optique et les nettoyeurs à sec, seront autorisés à fonctionner. Les magasins avec entrée directe de l'extérieur seront également autorisés à rouvrir.

Les cabinets dentaires rouvriront. Les salons de beauté reprendront également leur activité selon des règles strictes.

Les églises seront autorisées à effectuer leurs services religieux à l'extérieur.

 

Déplacement

Les Roumains seront autorisés à se déplacer librement au sein de leur localité. Des déclarations pour se déplacer hors de leur domicile ne seront plus nécessaires. Cependant, ils devraient éviter de former des groupes de plus de trois personnes. Les parcs rouvriront également.

Quitter sa localité ne sera possible que pour plusieurs raisons telles que les activités agricoles, les déplacements professionnels, l'entretien des propriétés, le soin des enfants ou des proches, les soins médicaux, la mort d'un membre de la famille.

 

Ecoles

Les écoles resteront fermées mais pourraient rouvrir après le 2 juin pour permettre aux élèves des dernières années de se préparer aux examens nationaux.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale