Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 1
  • 0

Clotilde Armand accuse le Premier ministre Ciolacu d'avoir fait détruire des votes

La maire du district 1 de Bucarest, Clotilde Armand, a accusé lundi matin le Premier ministre Marcel Ciolacu d'avoir ordonné à la gendarmerie de récupérer et de détruire les sacs de vote du bureau électoral du secteur 1, en présentant des images du siège de Piața Amzei. La gendarmerie a rejeté les déclarations du maire du secteur 1, affirmant que la gendarmerie ne gère pas le matériel électoral, mais assure seulement la sécurité.

Clotilde_Armand_0Clotilde_Armand_0
Wikipedia
Écrit par Lepetitjournal Bucarest
Publié le 19 juin 2024, mis à jour le 19 juin 2024

« Au lieu d'accepter de recompter les votes, Marcel Ciolacu a ordonné à la gendarmerie de venir récupérer et détruire les sacs contenant les votes à Piaţa Amzei du bureau électoral municipal, du secteur 1. Il n'a plus la patience d'attendre l'appel du Bureau Électoral Municipal, il ne peut plus attendre ni le verdict des magistrats concernant les faux dans les procès-verbaux, pour clarifier la situation des centaines de votes supplémentaires lancés dans les urnes ou comment des milliers de bulletins blancs ont disparu dans le néant. Il veut rendre tout récit impossible», a déclaré Clotilde Armand dans une publication Facebook, présentant également des images.

facebook
Facebook source reprise par Romania Journal.ro

« Les traces de fraude électorale dans la circonscription 1 s’effacent rapidement. Ce que fait ce gouvernement est une attaque contre la démocratie et les valeurs de l’État de droit », a déclaré la maire du secteur 1.

En réplique, la gendarmerie de Bucarest a rejeté les accusations, affirmant que les gendarmes ne gèrent pas le matériel électoral et ne mènent pas d'activités électorales, mais assurent seulement la sécurité.

« En ce qui concerne les déclarations apparues dans l'espace public, par lesquelles un candidat à la Mairie du secteur 1 accuse que « la Gendarmerie récupère, dans le but de les détruire, les sacs contenant les votes de Piaţa Amzei, du Bureau Électoral du secteur 1", nous précisons que cette information est totalement fausse", a rapporté lundi la Gendarmerie de la Capitale.

« Parallèlement, notre unité, à travers des attributions spécifiques et conformément aux dispositions de la loi no. 33 de 2007 (republié) concernant l'organisation et le déroulement des élections au Parlement européen, avec modifications et ajouts ultérieurs et GD no. 947 de 2004 concernant l'établissement de la durée et des conditions de conservation du matériel nécessaire au vote, assure la sécurité du transport du matériel électoral, qui est effectué avec des véhicules n'appartenant pas à la Gendarmerie roumaine", a également souligné l'institution. dehors.

"Enfin, nous soulignons le fait que les personnes qui manipulent les sacs, mises en évidence dans les images prises dans la zone du Bureau électoral du secteur 1, ne sont pas des employés de la Gendarmerie roumaine", a ajouté la source citée.

 

 

source : Romania Journal.ro

lepetitjournal.com bucarest
Publié le 19 juin 2024, mis à jour le 19 juin 2024

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions