Lundi 16 juillet 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BREXIT - Quel impact pour la Roumanie ?

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 19/06/2016 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 23:02

A deux jours du Brexit, le désintérêt de la classe politique roumaine et des médias pour les affaires européennes reflète l'état d'esprit des Roumains, qui ont du mal à estimer l'impact que pourrait avoir une éventuelle sortie de la Grande Bretagne sur leur pays.

Photo : 

''Quel que soit le résultat du Brexit, il faut repenser le projet européen'', a lancé le Premier ministre roumain,  Dacian Ciolo?, dans une interview au Monde, la semaine dernière. Il s'agit là d'une des rares déclarations d'un politique roumain sur le référendum de mercredi, qui va décider si oui ou non la Grande Bretagne restera dans l'Union européenne. En Roumanie, les médias, tout comme la classe politique, sont trop concentrés à débattre des problèmes de politique intérieure pour s'intéresser aux affaires européennes. La population, elle non plus, n'est pas très friande d'actualité internationale. ''Les effets du Brexit sur la Roumanie  ? Y-en aura-t-il vraiment...'', lâche Ionu?, 30 ans, technicien dans le domaine des télécommunications, en train de manger un sandwich. ''Ce sera beaucoup plus difficile d'aller faire ses études en Grande-Bretagne ou bien d'y travailler...'', ajoute Cristina, sa collègue, pas très sûre d'elle.

''C'est comme si l'éventualité d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'UE se passait dans un autre monde, note le doyen de l'Ecole nationale des études politiques et administratives, Cristian Pîrvulescu. Pourtant il y a des centaines de milliers de Roumains en Angleterre et l'impact du Brexit sur cette diaspora aurait un effet très important.'' On compte plus exactement 179.000 Roumains enregistrés dans le système national d'assurance sociale de Grande-Bretagne, selon le dernier rapport de l'Office des statistiques britannique.

''Les Roumains qui ont de la famille en Angleterre ne font pas le lien entre ces décisions politiques et la situation de leurs proches'', ajoute M. Pîrvulescu. Les autorités roumaines, elles, ont tout à fait pris conscience de l'importance de l'enjeu. Et elles ont préféré faire des concessions aux Britanniques quant aux droits sociaux de leurs citoyens qui travaillent de l'autre côté de la Manche lors du dernier Conseil européen, les 18 et 19 février, pour les pousser à ne pas prendre une décision extrême.

''La Roumanie a clairement intérêt à ce que la Grande-Bretagne reste dans l'Union européenne, analyse l'ancien ministre des Affaires étrangères, Cristian Diaconescu. Même si Londres impose aujourd'hui un régime discriminatoire aux travailleurs roumains, cette situation pourra être rééquilibrée à moyen terme.'' Le vote du 23 juin, s'il incline du côté des eurosceptiques, pourrait donc être synonyme d'une douche froide pour les Roumains qui vivent en Grande-Bretagne, et un sujet d'actualité qui ne pourra plus être évité en Roumanie.

Jonas Mercier (www.lepetitjournal.com/Bucarest) Lundi 20 juin 2016

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 CommentairesRéagir

Communauté

INFO-PARTENAIRE: Votre prochain emploi est-il au Québec?

Il n’y a pas de meilleur moment pour se poser cette question que maintenant! En effet l’agence de développement économique Québec International réalise actuellement une mission de recrutement mondiale

Sur le même sujet