TEST: 2245

Arafat met en garde contre le relâchement des mesures préventives

Par Grégory Rateau | Publié le 10/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 10/06/2020 à 11:33
Photo : Gov.ro
arafat relâchement mesures covid-19

L'assouplissement complet des mesures de prévention concernant le coronavirus n'est pas possible étant donné que le nombre de nouveaux cas n'a pas enregistré une diminution constante, a déclaré Raed Arafat, chef du Département des situations d'urgence (DSU) à la chaîne de télévision publique TVR.

 



"Si nous abandonnons tout et disons que nous pouvons revenir à la normale, la vie d'avant la pandémie, nous commettons une grosse erreur qui pourrait nous coûter très cher", a déclaré Arafat, cité par News.ro.

Il a expliqué que la situation était sous contrôle, mais "nous ne pouvons pas parler de ne pas avoir de transmission communautaire, de ne pas avoir de points d'accès". Il existe encore de nombreux points chauds, dans de nombreux pays, dans les maisons de retraite, les zones industrielles ou dans le secteur des services de santé, a-t-il déclaré.

Le relâchement complet des restrictions signifierait "retourner aux cinémas, aux théâtres, aux événements sportifs avec un public, organisés dans des salles couvertes, aux restaurants", a-t-il déclaré. Il a également déclaré qu'il n'irait pas personnellement dans ces endroits à haut risque, que ce soit possible ou non.

Le chef du DSU a expliqué que certaines mesures, telles que le port de masques dans les lieux intérieurs, devront impérativement être maintenues.

Dans le même temps, il a fait valoir que prolonger l'état d'alerte d'un mois pourrait être "une solution normale étant donné que le problème de cette épidémie et de ce virus n'est pas terminé". Cela aidera également les autorités à prendre des mesures pour empêcher la propagation du virus, a-t-il déclaré.

Parallèlement, le ministre de la Santé Nelu Tataru a également déclaré que l'état d'alerte en Roumanie pourrait être prolongé après le 15 juin. Le gouvernement prendra une décision basée sur l'évolution de l'épidémie de COVID-19, l'émergence de nouvelles flambées et la transmission communautaire de ce virus.

 

 

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale