TEST: 2245

Après le 15 mai, les Roumains pourront se déplacer sur le territoire

Par Grégory Rateau | Publié le 07/05/2020 à 00:00 | Mis à jour le 07/05/2020 à 10:58
Photo : facebook/Marcel Vela
livre circulation après le 15 mai sur le territoire roumain

Après le 15 mai, lorsque la Roumanie remplacera l'état d'urgence par l'état d'alerte, les gens pourront voyager librement entre les localités et les différentes régions du pays sans avoir à porter une déclaration décrivant leur itinéraire, a déclaré le ministre des Affaires intérieures Marcel Vela.

 



«Il n'y a pas de limites car il aurait été difficile de fixer des limites dans ces zones métropolitaines; par conséquent, il n'y aura pas de limite territoriale et administrative à prendre en compte », a déclaré Vela dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, ici citée par News.ro.



Vela, qui répondait aux questions du public, a expliqué que les gens pouvaient sortir pour un pique-nique en dehors de leurs localités tant qu'ils respectaient les règles de distanciation sociale. Il a dit qu'il s'attendait à ce que les citoyens fassent preuve de responsabilité comme ils l'ont fait jusqu'à présent.



Interrogé sur la réouverture de Suceava, la ville la plus touchée par le coronavirus et actuellement en quarantaine, Vela a déclaré que la décision appartenait aux épidémiologistes. Ils évalueront l'évolution des maladies, le nombre de cas à Suceava et la possibilité de lever la quarantaine.



Vela a également déclaré que les vols entre la Roumanie et d'autres pays reprendraient en fonction de la situation de chaque pays.



Le lundi 4 mai, le Premier ministre Ludovic Orban a déclaré que les gens pourraient voyager en dehors de leurs localités mais seulement sous certaines conditions: telles que des activités liées au travail, pour voir des proches ou encore pour effectuer des travaux agricoles, a rapporté Digi24.ro.

 

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale