TEST: 2245

Amendes plus lourdes pour tout déchet jeté lors d'évènements publics

Par Grégory Rateau | Publié le 10/09/2019 à 00:00 | Mis à jour le 10/09/2019 à 00:00
amendes déchets évènements publics roumanie environnement

Les personnes qui jettent des mégots de cigarettes ou d’autres déchets de manière inappropriée lors d’événements publics, tels que des festivals, des concerts ou des rassemblements de rue, pourraient se voir infliger des amendes plus lourdes, selon un projet en cours de débat public au ministère de l’Environnement, a rapporté Adevarul.

 



Les amendes pourraient commencer à 500 RON (105 EUR) et atteindre 3 000 RON (632 EUR).



Quelque 3 millions de mégots de cigarettes sont déversés chaque année en Roumanie, selon les estimations citées par Adevarul. Ils sont très nocifs car ils sont constitués de fibres d’acétate de cellulose artificielles et ne sont pas biodégradables. Ils peuvent durer de 5 à 20 ans dans la nature et contaminer l’eau et le sol. Beaucoup finissent dans les mers et les océans.



Selon les estimations, 767 kg, soit quelque 4,5 milliards de mégots de cigarettes, sont déversés chaque année dans le monde. Parmi les autres déchets souvent jetés dans les rues et dans les parcs, on peut citer les chewing-gums, les serviettes de table, les sacs, les emballages de cigarettes, les canettes d’aluminium et les gobelets en plastique.



Le même projet vise à introduire la collecte sélective des déchets dans les festivals et autres manifestations publiques à partir de 2020. Ainsi, lors des manifestations publiques, l'infrastructure nécessaire devrait permettre la collecte séparée des déchets en déchets recyclables, non recyclables et biodégradables.



Les aliments et les boissons vendus ou offerts gratuitement lors de ces événements doivent être livrés dans un emballage réutilisable ou biodégradable, et les participants doivent être informés du système de collecte des déchets qu'ils peuvent utiliser séparément.



Le projet doit être approuvé par le gouvernement et le Parlement pour entrer en vigueur.

 

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale