TEST: 2245

28% des écoles roumaines manquent des conditions sanitaires de base

Par Grégory Rateau | Publié le 17/08/2020 à 00:00 | Mis à jour le 17/08/2020 à 00:02
écoles roumaines manquent conditions sanitaires de base covid-19 Unicef

En 2019, 28% des écoles roumaines n'avaient pas accès aux installations de base pour permettre le lavage des mains avec du savon et de l'eau - une condition pourtant indispensable pour le fonctionnement sûr des écoles dans le contexte de la pandémie de COVID-19, selon les dernières données de l'OMS / UNICEF.

 



Le même rapport a révélé que 72% seulement des écoles en Roumanie avaient un accès minimum à l'eau potable et à un assainissement de base.

Les enfants roumains doivent pouvoir poursuivre leurs études. L'éducation formelle a été largement interrompue début mars. Bien que le retour à l'école doive être sûr pour les enfants, leurs familles et les enseignants, une école sur quatre n'a pas accès à une hygiène des mains adéquate, une eau potable propre et assainie. C'est la meilleure occasion de relever ce défi une fois pour toutes », a déclaré Gabriel Vockel, Représentant adjoint de l'UNICEF en Roumanie.

Selon le rapport, 818 millions d'enfants dans le monde n'ont pas accès aux installations de base de lavage des mains dans les écoles, ce qui les exposent à un risque accru de contracter le COVID-19 et d'autres maladies transmissibles. Plus d'un tiers d'entre eux (295 millions) sont originaires d'Afrique subsaharienne. Dans les pays les moins avancés, 7 écoles sur 10 ne disposent pas d'installations de base pour se laver les mains, et la moitié des écoles ne disposent pas de services d'assainissement et d'eau de base.

Le rapport souligne que, dans leurs efforts pour contrôler la propagation du COVID-19, les gouvernements doivent trouver un équilibre entre la nécessité de mettre en œuvre des mesures de santé publique et les impacts sociaux et économiques associés des mesures de verrouillage. Selon le rapport, il existe des preuves corroborées soulignant l'impact négatif de la fermeture prolongée des écoles sur la sécurité, le bien-être et l'éducation des enfants.

Le président roumain Klaus Iohannis a annoncé plus tôt ce mois-ci que la nouvelle année scolaire commencerait en Roumanie le 14 septembre et que la plupart des élèves iraient probablement en classe.

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale