1 milliard d'euros sont promis aux PME et aux administrations pour des projets verts

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 19/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 19/07/2022 à 00:00
subventions pour des projets verts en Roumanie

Deux nouveaux programmes dédiés respectivement aux petites et moyennes entreprises (PME) et à l'administration locale, chacun doté d'un budget de 500 millions d'euros, ont été approuvés et seront lancés très probablement en septembre, a annoncé le ministre des investissements et des projets européens Lucian Bolos après la Réunion du gouvernement qui s'est tenue le 15 juillet dernier.

 

Les régimes, autorisés en vertu d'une ordonnance d'urgence adoptée par le gouvernement, sont financés par le budget 2014-2020 de l'Union européenne et contribueront à augmenter le taux d'absorption à plus de 90 %, contre 62 % actuellement.

Dans le cadre du premier régime, les PME recevront des subventions de 50 000 à 500 000 euros pour diminuer leur consommation d'énergie (par la réhabilitation thermique de leurs locaux) ou produire de l'énergie à partir de ressources renouvelables.

Dans le cadre du deuxième régime, l'administration locale recevra des subventions soit pour financer les dépenses supplémentaires liées à la consommation d'énergie (de 0,5 à 5 millions d'euros), soit pour produire de l'énergie à partir de ressources renouvelables (de 5 à 15 millions d'euros).

Le ministre Bolos a annoncé deux autres programmes, chacun doté d'un budget de 150 millions d'euros. Les programmes aideront les entreprises des secteurs de la transformation des aliments et de la production de matériaux de construction à mettre à niveau leur technologie.

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale