Lundi 24 septembre 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADES - La cité de Rasnov, un voyage en l'an 1200

Par Escapades en Roumanie | Publié le 10/08/2018 à 00:00 | Mis à jour le 10/08/2018 à 06:58
Photo : Flickr
7664326002_8e02d0ecc4_b

Pour cette dernière escapade avant les vacances, notre rédaction a voulu vous faire voyager à une toute autre époque, où les pieux et les lances remplaçaient les invectives, où il fallait creuser pour s'approvisionner en eau et où les sièges successifs et les querelles entre les puissants, vous contraignaient à vous battre pour conserver votre liberté. Un témoin encore debout pour vous raconter les histoires de ces temps oubliés, la cité de Rasnov. Partez à nos côtés à la découverte de cette cité incroyable...

 

xxxx
Wikipedia

 

Érigée au sommet d’une colline abrupte, la cité de Rasnov, située à environ 15km de Brasov, est une des plus vieilles fortifications médiévales de Roumanie et aussi parmi les mieux conservées. Elle est aussi située sur une importante route commerciale de la Transylvanie, le chemin de Bran, qui reliait autrefois la Transylvanie à la Principauté de Valachie. La vue depuis la citadelle est époustouflante : par beau temps, on y aperçoit les montagnes Postavaru, Bucegi, Piatra Craiului et même les Fagarasi.

 

xxx
Wikipedia


 

Appelée aussi « cité paysanne », elle a été construite entre 1211 et 1225 par les habitants de Rasnov, des Saxons, pour faire face aux attaques des Tatares et comme refuge contre les calamités naturelles. Ainsi, elle est de forme irrégulière et n’a pas de style architectonique précis, son but étant purement militaire, but qu’elle a bravement accompli au travers des différents siècles successifs. La plus vieille référence à la Cité de Rasnov dans les documents historiques date en réalité de 1335, quand on apprend que tout le Pays de Barsa a été vidé de ses habitants à cause des invasions tatares, les seules cités résistant à l’ennemi étant la Cité de Rasnov et la Cité de Tampa.

Accueillant l’ensemble de la communauté, la cité a été habitée près d’un siècle et demi par environ 400 personnes. Un petit bourg a ainsi vu le jour au sein de la cité dont témoignent encore aujourd’hui les petites habitations typiques d’un bourg médiéval. L’eau représentait un véritable problème pour ses habitants ; quand les sièges se prolongeaient, les habitants étaient obligés de quitter la cité pour s’approvisionner en eau. Ainsi, la nécessité de construite une fontaine au sein même de la Cité s’est très vite posée. Les habitants ont dû creuser avec acharnement pendant 17 années dans la roche pour pouvoir accéder enfin à l’eau, 146 mètres plus bas, et réussir ainsi à faire face aux envahisseurs.

 

xxxx
PxHere


 

Imposante de l’extérieur, la Cité de Rasnov est tout aussi étonnante de l’intérieur. L’entrée se fait par la Tour des Archers, appelée aussi tour Bathory. En 2001 on y découvrit un coffre avec 419 monnaies en argent et des armes du temps des Daces et des Romains. Une autre entrée se trouve vers la Tour Pentagonale, construite avec un système de défense appelé « barbacan », doté de deux types de meurtrières : celles pour tirer avec des armes à feu et des meurtrières pour lancer sur les ennemis de l’eau bouillante, de la poix ou des rochers. Une autre tour intéressante est la Tour du Lard où les habitants déposaient leurs viandes auxquelles ils pouvaient accéder une seule fois par semaine pour faire leurs provisions. Pour ne pas créer de confusions, chaque famille marquait son bout de viande avec un tampon. La cité avait aussi quelques armes secrètes, par exemple, à l’entrée étaient dissimulés plusieurs pièges. Les ennemis qui avaient réussi à franchir les tours de défense et arrivaient sur le pont, étaient attendus avec une petite surprise appelé gueule de loup: le pont s’ouvrait pour les laisser tomber dans un trou parsemé de pieux.

 

xxx
Wikimedia Commons

 

Certains cinéastes roumains ont fait revivre la cité à travers plusieurs films historiques, notamment ceux de Sergiu Nicolaescu, « Les Daces » ou « Les Immortels » mais aussi une coproduction roumaine, allemande et italienne, « La Colonne », nommée aux Oscars et aux Golden Globes.

 

 

 

logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
0 Commentaire (s)Réagir