Lundi 19 février 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CINE - «L’atelier»: l’écriture pour lutter contre l’ennui

Par Par ici les sorties | Publié le 19/10/2017 à 00:00 | Mis à jour le 27/10/2017 à 10:00
Photo : l'atelier
353469.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour cette semaine, Grégory Rateau vous recommande le nouveau film de Laurent Cantet, «L’atelier» qui sera présenté dans le cadre du festival «Les films de Cannes à Bucarest». Cantet aborde la transmission, un sujet qui semble lui tenir à cœur depuis ses débuts. Il choisit comme cadre, un atelier d’écriture, un prétexte pour confronter une citadine, écrivain et célèbre de surcroît, avec une jeunesse sans perspectives, vivant loin de tout, un peu oubliée.

 

film l'atelier


 

Après sa Palme d’or en 2008 pour son film «Entre les murs» Cantet revient en force avec son nouveau film, «L’atelier», un film solaire, tourné à la Ciotat dans les Bouches-du-Rhône, en hommage à l’un des premiers films du cinématographe réalisé par les frères Lumières, «L’entrée du train en gare de la Ciotat». Passé cette référence au cinéma des origines, le film bascule dans une certaine noirceur très contemporaine. Il oppose une romancière (Marina Fois) venue animer un atelier d’écriture pour aider des jeunes de la ville, à l’un des adolescents du groupe, Antoine, dont on va très vite comprendre, qu’il aime les armes à feu et fréquente des cercles identitaires fascistes. Une relation étrange va se nouer entre ces deux personnages, tour à tour désir d’interdit, violence verbale, et fascination morbide, l’écrivain voulant écrire son prochain livre en s’inspirant du personnage d’Antoine, d’où son intérêt réel pour lui. Cantet interroge donc la littérature, avec les motifs du soleil, de la mer, des armes à feu, du meurtre gratuit, il nous renvoie directement au héros de l’Étranger d’Albert Camus auquel Antoine s’identifie sans le dire explicitement. Mais il questionne aussi et surtout la perversion de l’artiste/enseignante qui, en croyant faire le bien et aider des adolescents, prend en réalité plus qu’elle ne donne, en absorbant des caractères, en volant la vie de ces gamins rongés par l’ennui, avec de la lumière plein les yeux, incapable de voir à l’horizon de leur avenir. Cantet les prend en compte, lui, il les écoute vraiment sans les juger, car il sait que cette jeunesse est capable du meilleur comme du pire si on la laisse de côté. En cela, «L’atelier» en devient un grand film politique.

 

 

fiche du film:

2017 (1h 53min)
De Laurent Cantet
Avec Marina Foïs, Matthieu Lucci, Warda Rammach plus
Genre Drame
Nationalité français

 

 

séances:

Cinema Elvire Popesco, București
Demain, 19 Octobre 2017 / 20:00

Cinema PRO, București
Dimanche, 22 Octobre 2017 / 15:00

 

 

critiques:

L’Express: «Cantet, qui n'oublie jamais le romanesque (personnages, péripéties...), filme droit et juste, ne juge pas, n'élude rien et décrypte ces glissements. La société est responsable, mais elle est ce qu'on en fait. Passionnant, effrayant.»

Libération: «Avec "L’Atelier", des coudées au-dessus d’"Entre les murs", car irrésolu, Cantet continue d’inventer un cinéma qui échappe à tout message, à toute thèse, et qui ne se laisse attraper par aucun filet idéologique. Un cinéma joyeusement politique.»


Positif: «(...) un magnifique portrait de groupe, ancré dans le réel, dessinant le tableau inquiet et pourtant lumineux d'une jeunesse confrontée à une vie déjà écrite et sans perspectives.»

 

 

synopsis:

La Ciotat, été 2016. Antoine a accepté de suivre un atelier d’écriture où quelques jeunes en insertion doivent écrire un roman noir avec l’aide d’Olivia, une romancière connue. Le travail d’écriture va faire resurgir le passé ouvrier de la ville, son chantier naval fermé depuis 25 ans, toute une nostalgie qui n'intéresse pas Antoine. Davantage connecté à l'anxiété du monde actuel, il va s’opposer rapidement au groupe et à Olivia, que la violence du jeune homme va alarmer autant que séduire.

 

 


gregory-rateau-auteur

logo-tv5monde-IFR

Par ici les sorties

Votre bouillon de culture hebdomadaire. Sorties cinéma de la semaine, concerts, expos, rencontres : petit tour d'horizon des immanquables de la semaine à Bucarest ou ailleurs en Roumanie, avec nos partenaires l'Institut Français de Roumanie et TV5Monde
0 CommentairesRéagir

Communauté

LA ROUMANIE VUE PAR - L'historienne Catherine Durandin

Pour notre rubrique "La Roumanie vue par...", nous sommes allés à la rencontre de Catherine Durandin, une historienne française qui a beaucoup écrit sur la Roumanie. Chevalier de la Légion d'Honneur e

Que faire à Bucarest ?

ESCAPADES - Guide Vert Michelin: Bucovine, pays des Hêtres

Pour cette fin d’hiver, nous vous proposons une promenade dans le Nord-Est du pays, en Bucovine (la partie Nord de la région moldave), pour découvrir ses trésors de spiritualité roumaine et ses inoubl