Vendredi 17 septembre 2021

Mumbai en tête des 10 villes indiennes les plus riches 

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 03/08/2021 à 01:01 | Mis à jour le 03/08/2021 à 10:14
Photo : La National Stock Exchange à Mumbai - Credit : Wikicommons By zadeus
Mumbai ville la plus riche inde

En 2017, le media Business World a réalisé un classement des grandes villes indiennes les plus riches en fonction du PIB (Produit Intérieur Brut). Mumbai est la ville la plus riche du pays avec 310 milliards de dollars de PIB. L'étude n'a pas été mise à jour depuis, mais Mumbai reste toujours la ville la plus riche d'Inde.

 

Mumbai la capitale financière et économique de l'Inde

 

Mumbai coucher de soleil

 

Mumbai, capitale du Maharashtra à l'ouest de l'Inde, est le centre financier du pays et le siège de la banque centrale indienne (RBI - Reserve Bank of India), de la bourse nationale (NSE - National Stock Exchange) et de la bourse de Bombay.

La ville est aussi reconnue comme la capitale économique et de nombreux conglomérats indiens y ont leur siège social dont Reliance Industries, Aditya Birla Group, Larsen & Toubro, Godrej Group, et Hindustan Petroleum. Mumbai contribue pour 6% du PNB indien, 10% de l’emploi ouvrier,  60% des droits de douane perçus et 30% des impôts sur le revenu perçus.

C’est aussi la ville indienne qui compte le plus de milliardaires (28) dont Mukesh Ambani, CEO de Reliance Industries et classé 13eme personne la plus riche du monde par Forbes. 

 

Delhi, la capitale politique et la ville la plus peuplée d'Inde

 

Delhi India gate

 

Delhi, la capitale politique, est deuxième avec un PIB de 293,6 milliards de dollars. Le secteur tertiaire représenterait 75% de l’économie de la ville et elle abrite 18 milliardaires. 

Delhi est aussi riche d'un patrimoine culturel et architectural qui témoigne de la longue histoire de cette région du sous-continent indien.

 

Calcutta, le hub des talents de l'Inde moderne

 

Calcutta Victoria memorial

 

Calcutta, capitale du Bengale occidental au nord est de l'Inde est l'ancienne capitale de l’empire des Indes britannique. C'est la troisième ville la plus riche du pays avec une économie à 83% dans le tertiaire et 4 milliardaires. Mais, Calcutta est aussi une ville au patrimoine culturel, architectural et religieux important.

 

Bangalore, la ville indienne des services informatiques

 

Bangalore

 

Bangalore, capitale du Karnataka au sud de l'Inde, est quatrième. Elle est connue pour être la Silicon Valley indienne et représente 35% des exportations informatiques indiennes. Les grandes sociétés informatiques, Infosys et Wipro, y ont leur siège. Mais, la ville est aussi très industrielle. 

 

Chennai, la cité de l'industrie automobile indienne

 

Chennai vue du ciel

 

Chennai, capitale du Tamil Nadu au sud ouest de l'Inde, est cinquième. Son économie est dominée par l’industrie automobile (40% du marché indien) et la ville a été surnommée la “Detroit of India” en référence à la ville américaine Elle est aussi le deuxième exportateur en services informatiques du pays après Bangalore. Mais, Chennai, anciennement Madras, est aussi le point de départ des circuits touristiques dans le sud de l'Inde.

 

Hyderabad, la pharmacie de l'Inde

 

Hyderabad Char Minar

 

Hyderabad, capitale du Telangana dans le sud est sixième. La ville s’est spécialisée dans le secteur pharmaceutique et contribue pour 1/3 de la production en masse de médicaments du pays et 16% de la production des produits issus des biotechnologies. C’est aussi un centre de négoce des perles.

 

Pune, Ahmedabad, Surat et Visakhapatnam

Pune dans le Maharashtra, septième, est active dans le secteur automobile mais, aussi dans le domaine de l’éducation. 

 

Ahmedabad, capitale du Gujarat au nord ouest de l'Inde, est huitième. C'est la ville du textile, surnommée la Manchester de l’est.

 

Surat, dans le Gujaratneuvième, est le plus grand centre de taille et de polissage de diamants au monde. 

 

Visakhapatnam dans l'Andra Pradesh à l'est de l'Inde, est dixième. C'est une ville portuaire spécialisée dans les industries lourdes. 

 

 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir