Dimanche 20 septembre 2020

A la découverte des peintures de Madhubani, originaires du Bihar

Par Isabelle Bonsignour | Publié le 09/07/2020 à 01:02 | Mis à jour le 09/07/2020 à 01:02
madhubani bihar inde peinture

Les peintures de Madhubani tiennent leur appellation de la petite ville éponyme de l’Etat du Bihar, au Nord de l’Inde et à proximité de la frontière avec le Népal. Peintures populaires, sans aucun lien avec des croyances tribales, elles font aujourd'hui partie de l’art contemporain indien.

 

La rédaction vous présente les différents styles des peintures de Madhubani et des peintres contemporains avec l’assistance de Christian Journet de l’association Duppata.


 

madhubani peinture bihar inde
Un des murs bordant les jardins de la ‘‘Governmental house’’ de Madhubani



Les peintures de Madhubani, des peintures populaires 

Les peintures de Madhubani sont aussi appelées peintures de “Mithila” du nom de la région. La langue locale est le “mithili”. Aujourd’hui encore, autour de la ville de Madhubani, on trouve des maisons aux façades ornées de peintures dans les villages de Ranti, Jitwarpur, Simri...

 

madhubani peinture bihar inde
Autour du village de Ranti

 

Jusqu’au milieu du XXe siècle, les femmes de cette région peignaient sur les murs des dessins naïfs. Les sources d'inspiration sont diverses, religieuses ou profanes : représentations de dieux et déesses, représentations tantriques magiques, scènes mythologiques, plantes et animaux…


 

madhubani peinture bihar inde
La gare de Madhubani

 

Les thèmes des illustrations sont souvent liés aux mythologies hindoues. Selon la tradition, la pratique picturale serait née à l’époque du Râmâyana, lorsque le roi Janak avait demandé à des artistes de réaliser des peintures pour le mariage de sa fille, Sita avec le dieu hindou Rama.

 

madhubani peinture ganesh inde
Krishna et Radha, la vache sacrée et Ganesh de Saroj Kumar Jha



Les principaux thèmes sont :  

  • Sita et Rama (en référence à l’origine présumée de la tradition picturale), 
  • Krishna et Radha (l’amour sublimé selon toutes ses facettes), 
  • Ganesh (le dieu-éléphant auspicieux et généreux), 
  • Saraswati (la déesse des arts), 
  • Ardhanarishvara (union du principe masculin transcendant ‘’purusha’’ et du principe féminin ‘’shakti’’ ou énergie à la source de toute création), 
  • Kali (puissance capable de détruire le démon qui se régénère à chaque goutte de sang coulant de ses blessures).

 

madhubani peinture ganesh inde
Ganesh par la peintre Manisha Jha

 

Les peintures de Madhubani s'inspirent aussi de thèmes plus proches de la nature tels les arbres de vie, les poissons…


 

madhubani arbre de vie inde
La peintre Dulari Devi devant un arbre de vie

 

madhubani peinture manisha jha
Les poissons de Manisha Jha

 

Les différents styles de peinture de Madhubani

Parmi toutes ces peintures, les plus singulières sont celles que l’on peut encore trouver sur les murs des chambres nuptiales appelées “Khobar Ghar”. Elles ont pour but de bénir l’union du couple sur les thèmes de l’amour et la prospérité. 


 

madhubani peinture khobar inde
Khobar Ghar, la chambre nuptiale

 

Chaque élément d’illustration est chargé de symboles. Les cercles représentent la sexualité féminine, le bambou évoque la lignée patrilinéaire, l’eau et les poissons figurent la fertilité, les oiseaux et les serpents représentent l’amour et l’union… Selon la tradition, les nouveaux mariés doivent passer trois nuits dans le “Khobar Ghar” sans consommer le mariage. La quatrième nuit, l’interdit serait levé…

 

Mais le style “khobar” et la pratique de la peinture nuptiale ne sont pas les seules caractéristiques des peintures de Madhubani. “Il s’agit en réalité d’une expression ombrelle pour désigner différents styles, chacun provenant d’une caste particulière,” explique Christian Journet.

 

madhubani peinture khobar inde
Style khobar de Shanti Kumar

  

Le style “bharni” provient de la caste des Brahmines (caste élevée) et propose des peintures richement colorées. C'est le style le plus célèbre de la peinture de Madhubani. Le mot ‘‘bharni’’ signifie remplissage. Toutes les surfaces doivent être remplies par des couleurs vives et vibrantes. Les thèmes des illustrations font souvent référence au Ramayana ou au Mahabharata (les deux grandes épopées de l’Inde). 

     

madhubani peinture bharni inde
Poissons et Ardhanarishvara dans le style bharni de Bipush Karak

 

Le style “katchni” provient de la caste des Kayasth (caste intermédiaire) et propose des peintures en monochromie ou bichromie à dominante rouge. L’attention est portée sur le travail de la ligne (‘’katchni’’ en  hindi), les teintes sont douces. Les évocations sont aussi issues de la mythologie.


 

madhubani peinture katchni inde
Shiva fait la mendicité à Anapurna dans le style katchni de Bimla Dutta

 

Le style “godna”, d’origine plus récente, provient de la caste des Dusadh (basse caste) et propose des peintures composées principalement de tatouages appelés ‘‘godna’’. Ces peintures, en grande partie composées de lignes, de cercles concentriques et emplies de motifs inspirés par la flore et la faune, étaient réalisées à l’aide d’une plume de bambou et d'encre noire. Ce style a évolué au fil du temps pour inclure l'utilisation de gamme de couleurs végétales conçues à base de fleurs, de feuilles, d’écorces, de fruits... Les thèmes des peintures se sont également développés pour y inclure des scènes de la vie quotidienne et des pratiques rituelles. Les divinités propres à cette caste y côtoient les représentations d’esprits issus de croyances animistes. 


 

madhubani peinture godna inde
Festival dans le style godna de Urmilla Devi

        
En marge de cette répartition par style selon les castes, il existe aussi un autre style d’inspiration tantrique, mais il est réservé à quelques rares initiés.


 

madhubani peinture bihar inde
Mahakali de Sangeev Kumar Jha (inspiration tantrique)

 

Les peintures de Madhubani contemporaines

En tant qu'art contemporain, la peinture de Madhubani est vraiment née au début des années 1960, à la suite de la terrible famine du Bihar. Les femmes de Mithila furent alors encouragées à exercer leur art sur papier (ou quelquefois sur toile) afin de suppléer à leurs maigres ressources. Le talent des femmes de Mithila fut rapidement reconnu. Leurs travaux furent achetés par des collectionneurs d'art traditionnel avant d’atteindre une plus large diffusion jusqu’à devenir un véritable effet de mode. “Un plus grand nombre d’artistes peuvent vivre maintenant de leurs travaux, mais il suffit de se rendre au célèbre marché d’artisanat populaire “Dilly Haat” à New Delhi pour se rendre compte de la profusion de peintures de piètre qualité,” indique Christian Journet. 


 

madhubani peinture manisha jha inde
Ardhanarishvara de Manisha Jha

 

Les peintures de Madhubani ont obtenu leur pleine reconnaissance grâce à des artistes maintenant disparus : Ganga Devi, Baua Devi, Sita Devi…

"Mais, d’autres prennent la relève et si, aujourd’hui les hommes peignent aussi, la pratique de cet art reste majoritairement féminine," affirme Christian Journet. 


 

madhubani peinture bihar inde
Shashikala Devi et Ruby Sharma, deux peintres Madhubani



"Toutes ces femmes et tous ces hommes de talent contribuent à un développement respectueux des traditions en apportant de nouvelles richesses graphiques et thématiques,” déclare Christian Journet. 

 

Manisha Jha, un souffle particulièrement créatif dans l’art contemporain indien

Née en 1968, Manisha Jha passe sa jeunesse à Satlakha où sa mère et sa grand-mère, de la caste brahmine des Maithil, lui transmettent leur savoir et leurs techniques. A la fin de ses études, Manisha Jha devient architecte. 


 

madhubani peinture manisha jha
Manisha Jha

 

Grâce à la maîtrise conjuguée des langages picturaux traditionnels et la pratique de l’architecture urbaine, Manisha apporte un souffle particulièrement créatif à l’art contemporain indien ; elle est reconnue pour l’inventivité de ses recherches autour de l’arbre de vie. 


 

madhubani peinture manisha jha
Brise émancipatrice de Manisha Jha

 

"Elle aime répéter que l’arbre est essence de vie, c’est-à-dire au centre de la vie sociale comme au coeur de la vie spirituelle," confie Christian Journet.

Ses œuvres mêlent différentes temporalités et elle n’hésite pas à jouer de symboles graphiques éloignés de son champ culturel. L’arrière-plan de ses œuvres est souvent recouvert d’une dilution de bouse de vache en hommage à l’animal sacré. 


 

madhubani peinture manisha jha
Bénarès, hommage au Gange de Manisha Jha

 

madhubani peinture manisha jha
Kamadhenu et l'arbre de vie de Manisha Jha

 

madhubani peinture manisha jha
La mousson de Manisha Jha

 

Soucieuse d’un développement pluriel des peintures de Madhubani, Manisha est un être unique. Elle rassemble autour d’elle, dans son atelier à Delhi, des femmes peintres issues de castes et traditions picturales différentes : Chandrakala Devi, Ruby Sharma, Ranju Devi…  


 

madhubani peinture bihar inde
Le mythe de Sathi de Chandrakala Devi

 

madhubani peinture bihar inde
La vachère et l’arbre de vie de Chandrakala Devi

 

madhubani peinture manisha jha
Se marier à un manguier de Manisha Jha


 


 


soutien contribution lecteurs lepetitjournal

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste) ou nous suivre sur Facebook



 

isabelle bonsignour

Isabelle Bonsignour

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée au long cours et fervente lectrice du site lepetitjournal.com, elle a rejoint l’équipe en créant l’édition de Bombay.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu

Le Cambodge sacré pays le plus accueillant au monde

Le Royaume du Cambodge a été couronné No. 1 parmi les dix pays les plus accueillants du monde, selon le site Internet My International Movers.