Vendredi 20 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Raconter des salades ou se creuser la tête ?

Par Isabelle Bonsignour | Publié le 05/02/2019 à 01:00 | Mis à jour le 05/02/2019 à 01:00
Atelier ecriture et illustration Anne Claire Leveque Emilie Camatte a l'EFIB

Le réseau des Alliances Françaises en Inde a organisé la venue de deux Françaises spécialisées dans la littérature jeunesse, une écrivaine, Anne-Claire Lévêque et une illustratrice, Emilie Camatte. Elles vont intervenir dans différentes Alliances du réseau Inde Népal : Hyderabad, Mumbai, Kolkata, Bangalore, Delhi, Chandigarh, Chennai et Pondichéry. Elles ont également des interventions en parallèle organisées par l'Institut Français en Inde (IFI) dans des écoles internationales. 

 

L’écrivaine 

Anne-Claire Lévêque est devenue journaliste parce qu'elle aimait écrire et raconter des histoires… Elle a ensuite eu envie d’en inventer aussi ! Elle a alors écrit des albums jeunesse pour le plaisir de s’envoler loin le temps d’une histoire, de jouer avec tous les mots… les petits et même les gros !

Son premier album est paru en 1998 aux éditions du Rouergue. Depuis, elle a publié une quinzaine d’albums (Le Rouergue, Belin, De la Martinière Jeunesse, Bilboquet, Le Baron Perché…). Elle vit et travaille à Paris. Lors de sa tournée en Inde, elle va utiliser son livre 140 expressions bizarres passées au peigne fin comme base pour animer les ateliers.

 

140 expressions Anne Claire Leveque

 

L’illustratrice

 

Emilie Camatte ressent très tôt la nécessité de dessiner ... Son goût pour les voyages, notamment l’Inde, et sa passion pour la photographie l'amènent à la réalisation de carnets de voyages dans lesquels elle livre ses impressions tout autant en photos qu'en collages et aquarelles.
A Nice, elle fréquente la villa Thiole, puis son parcours va la conduire à Lyon à l'école d'illustration Emile Cohl où renouant avec son âme d'enfant c'est dans l'illustration d'albums, contes, et jeux pour enfants qu'elle donne toute sa sensibilité, son art de la couleur et sa sympathie pour les formes naïves ...

 

Illustration Emilie Camatte

 

La tournée

 

L’objectif de la visite des deux femmes est d'aborder avec les enfants à la fois l'écriture, l'illustration ainsi que la conception d'un livre. Les thèmes des ateliers sont "140 expressions bizarres passées au peigne fin" pour les tournées Alliances et "Je sais ce que je mange / Healthy Food" pour les ateliers suivis par l'IFI. Les productions seront ensuite rassemblés pour créer un ouvrage.

 

Anne Claire et Emilie ont présenté leur projet ainsi :

« Parler dans sa barbe », « Attendre 107 ans » ou « Etre fleur bleue », voilà qui arrive à tout le monde… en France ou en Inde ! Et quel meilleur moyen pour découvrir et savourer les bizarreries de la langue française que ces expressions imagées ? 

L’occasion aussi d’apprendre (pour nous) leurs équivalents dans une autre langue et d’échanger autour des situations du quotidien qu’elles évoquent ! 

 

Les deux spécialistes ont commencé leur tournée par le festival de littérature à Hyderabad et sont passées par Bombay le 29 et 30 janvier. Le mardi, elles ont animé des ateliers à l’EFIB (Ecole Française Internationale Bombay).

 

3000

 

lepetitjournal.com Bombay a pu assister à une partie de l’atelier et rencontrer les deux artistes. On vous livre ici nos impressions.

Les élèves de CM2 et 6ème étaient en atelier écriture avec Anne Claire et les élèves de CM1 en atelier illustration avec Emilie. 

Pour le premier atelier, l’objectif était de recenser le plus possible d’expressions de la langue française afin d’avoir une base pour écrire des saynètes et les jouer.

Pendant ce temps, les plus petits mettaient en BD l’histoire qu’ils avaient inventé le matin en écriture. 

 

L'atelier d'écriture ou comment obtenir le déclic lors de la création

Afin de stimuler les élèves dans leur recherche d’expressions, l’écrivaine leur a donné des thèmes comme par exemple, trouver les expressions utilisant des légumes : raconter des salades, avoir la tête comme une citrouille, … ou des couleurs : voir la vie en rose, broyer du noir, ou des parties du corps : prendre ses jambes à son cou, avoir le cœur brisé, se creuser la tête … 

 

Lorsque le tableau fut rempli, elle forma 4 groupes de 2-3 élèves et leur demanda d’inventer un dialogue court utilisant quelques unes des expressions listées. 

 

140 expressions de la langue francaise

 

C’est alors que l’angoisse de la page blanche a saisi la plupart des groupes, les élèves se regardaient et ne savaient pas comment démarrer. 

 

Avec talent, Anne Claire a alors suggéré aux groupes qui étaient bloqués d’imaginer tout d’abord le lieu dans lequel la scène pouvait se dérouler puis ensuite l’événement qui allait générer le dialogue. Et le déclic se fit pour un des groupes quand elle leur dit : “Tu es dans la rue et vous tombez sur un extra-terrestre qui vient d’arriver sur terre, tu es journaliste et tu l’interviewes …” Il n’en fallut pas plus pour que les deux garçons se lancent et inventent une saynète utilisant plusieurs des expressions, notamment : “vous me racontez des salades”, “il prit ses jambes à son cou” …

 

En 20 minutes, chaque groupe a créé et joué avec brio un court dialogue devant leur professeur, le proviseur de l’école et les deux intervenantes. 

 

De leur côté, les enfants de l’atelier illustration terminaient au pas de course la création de leur BD en trois cases.

 

De plus, afin de maximiser le passage des deux Françaises dans l’école, l’écrivaine lut un de ses albums, Mon ombre, aux tout petits de maternelle pendant le temps de création qu’elle avait laissé aux plus grands.

 

A la fin de la journée, Anne Claire Lévêque et Emilie Camatte ont quitté l’école, satisfaites de leur intervention et emportant avec elle les réalisations des élèves qui seront incluses dans un livre sur la tournée. Les élèves, eux, semblaient fiers d’avoir réussi le défi que les deux intervenantes leur avaient lancé.

 

 

Illustrations Emilie Camatte

 

Pour en savoir plus sur les illustrations d'Emilie Camatte, visitez son blog

 

 

Nous vous recommandons

isabelle bonsignour

Isabelle Bonsignour

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée au long cours et fervente lectrice du site lepetitjournal.com, elle a rejoint l’équipe en créant l’édition de Bombay.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Valérie Villers dim 24/02/2019 - 05:24

Les élèves de l’Ecole Française Internationale de Bombay n’oublieront pas cette belle journée passée à s’amuser avec les mots et les expressions de la langue française. Un grand merci à l’Alliance Française qui nous a offert ce magnifique cadeau. Nous espérons revoir Émilie et Anne-Claire l’an prochain.

Répondre
Commentaire avatar

Camille Gautier mar 05/02/2019 - 11:16

Anne Claire Lévêque et Emilie Camatte sont aussi venues animer un atelier d'écriture d'invention et d'illustration avec les élèves Français et Francophones de DSB International School. Les élèves ont vraiment beaucoup aimé avoir l'opportunité d'exprimer leur créativité en Français pour changer! Merci aux deux internvenantes pour une session animée et intéressante.

Répondre

Actualité en Inde

LE SAVIEZ-VOUS

L’hindi comme langue nationale en Inde ?

Le ministre de l'Intérieur a relancé la polémique sur l'hindi comme langue d'unité nationale. Pour en savoir plus sur la place actuelle de l'hindi et les multiples langues du sous-continent indien

Vivre en Inde

LE SAVIEZ-VOUS

L’hindi comme langue nationale en Inde ?

Le ministre de l'Intérieur a relancé la polémique sur l'hindi comme langue d'unité nationale. Pour en savoir plus sur la place actuelle de l'hindi et les multiples langues du sous-continent indien

Que faire à Bombay ?

CINÉ

Le festival du film de l’Union Européenne à Mumbai

Le festival se termine cette année à Mumbai du 20 au 26 septembre. L’occasion d’aller voir des films réalisés dans les différents pays de l’union et de découvrir le nouveau musée du cinéma de Mumbai.

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.