GIFT : permettre aux filles d’un bidonville de Bombay de réaliser leurs rêves

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 28/06/2022 à 00:30 | Mis à jour le 29/06/2022 à 12:31
Le centre de GIFT, une ONG à Malad à Mumbai

L’association française Un Toit à Bombay (UTAB) a été créée en 2007 par une Française, Colette Battistini, pour accueillir, éduquer, guider et donner accès aux soins à des centaines de jeunes filles du quartier de Jamrushi Nagar (Malad East à Bombay). Les actions d’UTAB sont menées par une ONG indienne, Girls Inspired For Tomorrow (GIFT). En 2020, UTAB a rejoint HAMAP Humanitaire, une structure française qui permettra de donner plus d’ampleur à UTAB et GIFT.

 

Le day care, centre d'accueil de jour de GIFT à Mumbai
Le day care, centre d'accueil de jour de GIFT

 

GIFT, soutenir les filles du quartier défavorisé de Jamrushi Nagar à Bombay

Les actions d’UTAB sont menées par l'ONG indienne, Girls Inspired For Tomorrow (GIFT), qui s’occupe :

  • Du balwadi (la maternelle) où sont accueillies 40 fillettes de 3 à 6 ans, parmi les familles les plus pauvres habitant le bidonville voisin de Jamrushi Nagar.
  • Du centre de jour où 50 fillettes et jeunes filles viennent prendre leurs repas, faire leurs devoirs, suivre des cours de yoga, d’anglais, d’informatique… Elles y sont suivies, aidées et y sont en sécurité.
  • Des inscriptions à l’école, au lycée et dans l’enseignement supérieur de toutes les jeunes filles sponsorisées, soit un total de 180 filles.

 

Le Balwadi, la maternelle de GIFT à Mumbai
Le Balwadi, la maternelle de GIFT

 

 

Éducation, santé, sécurité, et ouverture au monde hors du bidonville sont les fils conducteurs de l’équipe de GIFT. Au total, 180 enfants répartis dans 125 familles sont suivies par GIFT et cela représente un impact pour plus de 1 000 personnes dans le bidonville de Jamrushi Nagar.

 

 

Des fillettes au centre d'accueil de jour de GIFT
Le centre d'accueil de jour de GIFT

 

 

Les résultats sont concrets. Les premières fillettes accompagnées par l’association sont maintenant adultes et travaillent comme employée de banque, Chef dans un hôtel réputé ou encore infirmières. Celles qui sont encore accompagnées étudient pour devenir dentiste, comptable, médecin, infirmière...

 

 

Une jeune fille soutenue par GIFT et devenue Chef

 

 

Les deux dernières années ont été difficiles pour GIFT et pour les enfants à cause de la pandémie et du long confinement qui a été imposé à Bombay. L’équipe a affronté cette période difficile avec intelligence : les enfants ont suivi des cours en ligne, des portables ont été achetés, des tuitions ont été organisées dans des familles, des rations alimentaires ont été distribuées, ainsi que des repas quotidiens.

 

Heureusement, en 2022, les écoles ont enfin pu rouvrir et les deux centres de GIFT ont pu recommencer à accueillir les fillettes et les jeunes filles. Petit à petit, les activités régulières ont été remises en place et les repas sont servis dans le centre de jour comme avant la pandémie. Le Balwadi qui s’est installé dans de nouveaux locaux accueille à nouveau les fillettes. Les enfants peuvent aussi célébrer les fêtes et effectuer des sorties.

 

L'atelier couture de Gift à Mumbai
L'atelier couture de Gift 

 

Grâce aux dons et à l’appui d’un sponsor, les filles peuvent désormais bénéficier d’un apprentissage de la couture avec un professeur et des machines à coudre. 

 

Les sourires sont de retour sur les visages !

 

UTAB et HAMAP-Humanitaire, soutiens financier et moral pour GIFT

UTAB fait partie de l’association française HAMAP-Humanitaire qui s’occupe :

  • Des parrainages (scolaires et DCC)
  • D’apporter un soutien financier représentant 75 % des actions menées par GIFT
  • De donner un soutien moral et conseils à l’équipe indienne.

 

Le quartier de Jamrushi Nagar au nord de Bombay

GIFT est implanté à Malad East au nord de Mumbai dans le quartier défavorisé de Jamrushi Nagar. Les fillettes qui sont accueillies par l’ONG viennent toutes d’une zone d’habitations informelles construites sur une butte. Les “maisons” sont des structures en bambou couvertes d’une bâche en guise de toit. Les familles ne disposent pas de l’eau courante mais ont accès à l’électricité qui est cependant coupée fréquemment. Le seul bâtiment “en dur” est celui qui abrite les toilettes publiques qui a été récemment reconstruit. Les quelques “rues” de la zone sont encore en terre. 

 

Le bidonville de Jamrushi Nagar à Bombay

 

Dans la nuit du 1er au 2 juillet 2019, lors d’un épisode pluvieux particulièrement intense de la mousson,  les chemins se sont transformés en torrents charriant les immondices accumulés depuis des lustres puis, une partie de la butte de terre s’est effondrée entrainant avec elle les “maisons” et ceux qui y dormaient. Dès le lendemain de ces pluies dévastatrices, enfants et familles se sont réfugiés dans le centre de GIFT. Petit à petit, la partie restante de la butte a été “nettoyée” et les habitations reconstruites.

 

Les besoins de GIFT pour continuer à assurer son action auprès des filles de Jamrushi Nagar

Pour 2022 - 2023, GIFT veut poursuivre les actions d’éducation, de santé, d’apprentissage et de découvertes d’un monde différent de celui du bidonville, pour le bonheur et l’avenir des jeunes filles.

Dans ce but, l’ONG recherche un coach pour aider les grandes à se présenter et à trouver du travail.

 

GIFT souhaite augmenter les parrainages et le nombre de sponsors locaux pour pouvoir continuer ses actions. 

 

L’ONG est aussi à la recherche de personnes habitant Bombay et pouvant venir dans le centre animer une activité de manière régulière comme cela se faisait avant la pandémie. L’intervention de personnes vivant hors du quartier permet aux filles de découvrir d’autres mondes que le leur.

 

Les activités au centre d'accueil de jour de GIFT

 

N’hésitez pas à soutenir GIFT ou UTAB et HAMAP-Humanitaire, en faisant un don, en parrainant une fillette, en mettant l’ONG en contact avec des sponsors, en visitant le centre, en permettant à une jeune fille de commencer une carrière professionnelle dans votre entreprise…

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale