Samedi 18 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Chloé, neo yogi : "Le yoga est fait pour tout le monde !"

Par Charlotte Hyest Dewevre | Publié le 03/09/2019 à 20:00 | Mis à jour le 04/09/2019 à 21:19
Chloe Yoga Mumbai Inde

lepetitjournal.com Bombay a rencontré Chloé, expatriée de 29 ans tombée dingue de yoga. Chloé a tout de la jeune française que l’on croise à la sortie d’une grosse boîte cotée. Elle est pragmatique, directe et ambitieuse et était plutôt “hermétique à la spiritualité et à la méditation, bien loin de la philosophie du yoga”. Son expatriation à Bombay l’a pourtant poussée à tester un cours, puis un autre, avant de devenir complètement accro et à le pratiquer quotidiennement. Focus sur cette yoga addict.

 

lepetitjournal.com Bombay : Comment es-tu tombée dans le Yoga ?

Chloé : Le yoga fait partie de la culture indienne, c’était donc une évidence d’essayer. Plutôt terre à terre, j’ai pris des cours comme je l’aurais fait pour n’importe quelle activité physique. J’ai très vite découvert que c’était aussi une philosophie de vie.

J’ai donc testé par curiosité et ça m’a plu. Alors, j’ai essayé plusieurs cours, plusieurs profs. Chaque enseignant a sa manière de pratiquer, son vocabulaire, ses propres images et références. Certains ont été des déclics. D’un cours une fois par semaine, je suis passée à trois, puis cinq. L’année suivante, j’ai eu envie de m’immerger, de me challenger avec une nouvelle approche. J’ai donc suivi une formation d’un mois au Yoga Institute de Santacruz à Bombay. 

 

Chloe yoga inde Mumbai
Photo Indricka - www.indricka.in

 

Qu’est-ce que le yoga t’a apporté ? 

L’expatriation en Inde n’est pas des plus évidentes. La pratique du yoga m’a aidée dans mon intégration au pays et dans sa compréhension. Cela m’a permis de prendre de la hauteur, d’accepter les choses comme elles arrivent, d’être moins stressée, d’être plus à l’écoute. Grâce au yoga, je suis une meilleure version de moi-même.

J’ai aussi adapté ma façon de consommer et modifié mon alimentation. J’essaie d’être plus consciente de mes choix. D’être moins consumériste, moins égoïste. Je prends en compte ce qui m’entoure. Attention, je ne suis pas pour autant devenue une “extrémiste”. Je continue de me faire plaisir, mais je le fais avec réflexion. 

 

Quels conseils peux-tu donner aux lecteurs qui ont envie de se lancer ?

Allez-y ! Ne vous dites pas “ce n’est pas pour moi”, ou “je n’y connais rien”, ou encore “je ne suis pas souple”, etc. Le yoga est fait pour tout le monde !

 

N’ayez pas peur d’essayer et allez-y l’esprit ouvert.

 

Et côté technique ?

Il existe différents types de yoga. Pour ma part, je conseille de commencer par un cours qui vous apprend les bases des postures et la notion d’alignement. Je recommande le yoga d’inspiration Iyengar. 

Cette pratique intègre des accessoires (briques, sangles, etc.) qui permettent ainsi de réaliser les postures “correctement”, c’est à dire en maintenant un alignement juste tout en respectant les limitations de votre corps. Une fois les Asanas (postures) mieux maitrisés, vous pratiquerez alors les autres formes de yoga avec plus d’aisance. 

Mais, je le répète, le yoga ne se résume pas qu’à la pratique physique des postures. Aucune pratique n’est meilleure que les autres, et je ne fais que partager mon point de vue pour quelqu’un qui souhaiterait débuter. C’est aussi selon moi la beauté du yoga, chacun peut se l’approprier selon ses besoins et ses envies.

 

Est-ce difficile ?

Le yoga est une discipline. Une pratique régulière permet de voir des changements, et j’irais même jusqu’à dire de vraies améliorations, sur les plans physique et mental. Il faut donc parfois s’accrocher mais on voit rapidement les bénéfices. Ça n’est une compétition ni contre les autres, ni contre soi-même.

Chacun avance à son rythme, avec ses prédispositions, et fait travailler son corps et son esprit en douceur.

 

Chloe Yoga Inde Mumbai
Photo Indricka - www.indricka.in

 


Les trois adresses chouchoutes de Chloé pour pratiquer le yoga :

The Yoga Institute Santacruz : cette école de yoga, connue comme étant la plus ancienne du monde, fonctionne comme un Ashram. C’est un lieu de silence et de spiritualité forte. Au-delà du yoga, c’est une véritable expérience que l’on vit dans cet endroit.

Yogacara Bandra : ce studio propose différents cours et surtout une pluralité de professeurs, chacun avec sa manière d’enseigner pour approfondir ses connaissances et sa pratique.

Rayomand : ce professeur est mon coup de cœur. Il m’a aidé à transformer ma pratique. Il perçoit tout de suite les particularités et les limitations de chacun de ses élèves pour les aider à aller plus loin.


 

 

Nous vous recommandons

Charlotte Hyest-Dewevre

Charlotte Hyest Dewevre

De la Croix-Rouge à l’entrepreneuriat social, Charlotte s’épanouit dans le contact humain. Curieuse, dynamique, elle goute aux expériences qui se présentent pour en faire des opportunités de vie. Rencontre, cuisine, apprentissage sont ses maîtres mots.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualité en Inde

SE DÉPLACER

La prévention routière en Inde

Organisée par le ministère des transports routiers et des autoroutes, la 31ème semaine nationale pour la prévention routière a lieu du 11 au 17 janvier 2020. En 2018, la route a tué 149 000 Indiens.

Que faire à Bombay ?

DÉCOUVERTE

C’est la saison pour observer les flamants roses à Mumbai

Thane Creek, au nord-est de Mumbai, accueille chaque année des centaines de flamants roses de novembre à mai. Durant cette période, des excursions en bateau à fond plat sont organisées.