Lundi 27 septembre 2021
TEST: 3548

VGE, premier Président français invité d’honneur pour Republic Day

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 04/12/2020 à 01:02 | Mis à jour le 04/12/2020 à 09:52
Photo : @President of India‏@RashtrapatiBhvn
giscard estaing inde

Valéry Giscard d’Estaing, décédé, le 2 décembre, par la Covid-19, a été le premier Président français à être l'invité d’honneur des festivités de Republic Day en Inde. Le 26 janvier 1980, le couple présidentiel qu’il composait avec Anne-Aymone assistait au défilé annuel à Delhi, aux côtés de la Première ministre indienne Indira Gandhi et du Président indien, Sanjiva Reddy. Pourquoi l’Inde avait-elle choisi d’inviter le Président français pour les célébrations de cette année-là ? 

 

Tweet de l’Ambassade de France en Inde suite au décès de VGE



Depuis l'entrée en vigueur de la constitution indienne le 26 janvier 1950, l’Inde célèbre chaque année Republic day et le Président indien invite traditionnellement un chef d’Etat étranger à assister au défilé (lire Republic day, l'équivalent de notre 14 juillet).  Avant la venue de Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac avait été le premier représentant de la France en tant qu'invité d'honneur lorsqu'il était Premier Ministre en 1976. Au total, la France a participé cinq fois et en 2016, un régiment français a été le premier régiment étranger autorisé à se joindre à la parade. 

 

La visite de VGE en Inde en 1980

Au sujet de la visite de Valéry Giscard d’Estaing, le journal Le Monde rapporte les propos du porte-parole du gouvernement français de l'époque : "Il s'agit là d'une visite historique puisque c'est la première fois qu'un chef d'État français se rend en Inde. C'est aussi la première visite officielle de M. Valéry Giscard d'Estaing dans un pays du continent asiatique."

 

giscard estaing inde


Lorsque Valéry Giscard d’Estaing atterrit , Indira Gandhi vient tout juste d’entamer un nouveau mandat de Premier ministre et la Russie a envahi l’Afghanistan le mois précédent. La position française comme une démocratie qui ne dépend ni des Etats-Unis, ni de la Russie, ouverte sur le monde et qui n’entend pas le dominer (selon les propos du commentateur d’Antenne 2 en janvier 1980) est probablement à l'origine de cette invitation.

 

Archives de l’INA sur le voyage de VGE en Inde en 1980


Au terme de cette visite, le Président français et la Première Ministre indienne ont fait une déclaration conjointe soulignant l’importance des valeurs démocratiques auxquelles les deux pays étaient attachés et avaient convenu de la nécessité de développer les relations entre les deux pays à tous les niveaux. Plusieurs protocoles d’accord avaient été signés .


L’acquisition des Mirage-2000 par l’Inde

L’acquisition en 1982 par l’Inde de 40 avions de chasse Mirage-2000 produits par la société Dassault fut la conclusion de négociations initiées par le gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing.  

Le Mirage-2000 a joué un rôle décisif dans la guerre de 1999 de Kargil entre l’Inde et le Pakistan qui tourna à l'avantage de l’Inde.

Récemment, l’Inde a utilisé le Mirage-2000 pour ses “frappes chirurgicales" au-delà de la frontière indo-pakistanaise et plus particulièrement après l’attentat de Pulwama au Cachemire (lire Un attentat dans le Cachemire fait plus de 40 morts).


A la rencontre des Français de Pondichéry

Valéry Giscard d'Estaing et Anne-Aymone ont poursuivi leur voyage en Inde en se rendant à Pondichéry pour y rencontrer les Français installés dans l'ancien comptoir. En 1980, ils étaient selon les médias de l'époque environ 15 000, bien plus que le nombre de Français inscrits dans tous les Consulats de France en Inde en 2020.

 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir