Mardi 19 octobre 2021
TEST: 3548

Un attentat dans le Cachemire fait plus de 40 morts

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 18/02/2019 à 01:00 | Mis à jour le 18/02/2019 à 01:00
Photo : credit Instagram indianarmy
Kashmir attentat indianarmy instagram

Le 14 février, un camion chargé d’explosifs a foncé sur un convoi de troupes paramilitaires indiennes qui circulait sur l’autoroute reliant la ville de Jammu à la ville de Srinagar dans la partie du Cachemire administrée par l’Inde. L’attentat a fait plus de 40 victimes et a été revendiqué par le groupe militant Jaish-e-Mohammad qui est basé au Pakistan et est reconnu comme un groupe terroriste par plusieurs pays. 

 

Le “Jammu and Kashmir”, appelé plus communément J&K en Inde, est un état du Nord de l’Inde situé dans l’Himalaya et qui regroupe trois régions : le Jammu, à majorité hindoue, le Cachemire, le plus peuplé à majorité musulmane et le Laddakh, à majorité bouddhiste. J&K était avant 1947 un état princier qui n’avait pas été inclus dans le partage de territoire entre l’Inde et le Pakistan à la demande du Maharadjah régnant à l’époque. Mais, suite à des incursions armées venant du Pakistan, il demanda assistance à l’Inde et l’état fut ensuite intégré dans le territoire de l’Inde. Il bénéficie d’un statut spécial dans la constitution indienne. Depuis, l’Inde et le Pakistan se disputent cette zone géographique qui est actuellement découpée en 3 : le J&K sous contrôle indien, la partie Nord sous contrôle pakistanais et une petite partie au Nord Est sous contrôle chinois. La Ligne de Contrôle (LOC) délimite les territoires indien et pakistanais.

Le Jammu & Kashmir est une zone fortement militarisée qui connait des périodes de tension récurrentes. Celles-ci ont eu un impact négatif sur le développement économique de l’état malgré le potentiel touristique important de la région. La vallée du Cachemire était surnommée “le paradis sur terre”. 

 

L’attentat du 14 février 2019 est un des plus importants des dernières décennies et a été condamné par de nombreux pays. Alors que l’Inde est actuellement en pleine campagne électorale, la crainte de l’escalade est forte. 

 

Le gouvernement indien a réagi immédiatement en commençant par retirer le statut de pays favorisé (Most Favoured Nation trading status) au Pakistan et a augmenté les droits de douane sur les produits pakistanais de 200%. Selon le Ministre des Finances, l’objectif est d’isoler ce pays sur la scène internationale. D’autre part, le Premier Ministre, Narendra Modi, a déclaré avoir donné carte blanche à l’armée pour combattre le terrorisme.  

 

Selon le Mumbai Mirror, le syndicat des commerçants a appelé à une journée nationale de fermeture le lundi 18 février en hommage aux victimes de l’attentat et par solidarité envers les familles endeuillées. La plupart des marchés de Delhi resteront fermés. Le journal précise que cet appel sera aussi relayé dans plusieurs états en dehors de la capitale et en particulier dans le Maharashtra. 

 

 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Bombay ?

Chennai Appercu
DÉCOUVERTE

A la découverte du fleuve KAVERI dans le sud de l’Inde

Fleuve sacré, la Kaveri est un enjeu économique majeur pour l’Inde du sud, le partage de ses eaux est une source de conflit depuis des décennies principalement entre le Karnataka et le Tamil Nadu.