Samedi 22 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Tensions US - Iran : impacts pour l’Inde

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 05/01/2020 à 23:17 | Mis à jour le 06/01/2020 à 09:05
Photo : Credit : Prime Minister's Office, Government of India
Inde Iran Suleimani

L’assassinat du général iranien Qassim Suleimani par un drone américain complique les relations délicates de l’Inde avec l’Iran et le gouvernement indien est inquiet des impacts possibles pour son pays. La position géographique, les liens historiques et une approche favorable à l’Inde font de l’Iran un partenaire crucial pour le pays. 

Peu de peuples sont plus proches l’un de l’autre de par leur origine et leur histoire que le peuple de l’Inde et le peuple de l’Iran.

Jawaharlal Nehru

(source : Ambassade de l’Inde en Iran)

 

Des relations diplomatiques stratégiques 

Dès l’annonce du décès de Qassim Suleimani, Subrahmanyam Jaishankar, ministre des Affaires Étrangères indien a déclaré que la stabilité et le maintien de la paix et de la sécurité dans la région du Moyen-Orient était d’une importance capitale et qu’il était vital que la situation actuelle soit contenue. 

 

Tweet du ministre des Affaires Étrangères indien après sa conversation avec son homologue iranien

 

Subrahmanyam Jaishankar a aussi contacté son homologue d’Oman, Yusuf Alawi et des Emirats Arabes Unis, le Sheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan.

 

The Economic Times rapporte les propos rassurants d’un ministre iranien. Le Dr Mohsin Jawadi, ministre adjoint pour la Culture de la république islamique d’Iran (Deputy Minister for Culture and Guidance of the Islamic Republic of Iran) s’est exprimé en marge d’une conférence à New Delhi et a précisé que les deux pays avaient atteint un niveau de relations élevé et sérieux. Il affirme que les relations entre l’Inde et son pays ne seront pas affectées par les tensions avec les Etats-Unis.

 

Fin décembre après l’octroi par les Etats-Unis d’une exemption par rapport aux sanctions imposées à l’Iran, les deux pays se sont mis d’accord pour accélérer le développement du port de Chabahar. Le projet doit permettre à l’Inde d'accéder aux marchés d’Asie Centrale, en particulier afghan, sans passer par le Pakistan. L’assassinat du général Suleimani et les ripostes potentielles de l’Iran risquent de remettre fortement en question ce projet. 

 

India-Iran-Afghanistan transit corridor map.svg
By RaviC - Own work, CC BY-SA 4.0, Link

 

 

Des relations commerciales vitales pour l’Inde

L’Iran est un partenaire commercial stratégique pour l’Inde qui importe du pétrole mais aussi des engrais, des produits chimiques et exporte des céréales, du thé, du café, du riz, des épices entre autres. Selon The Economic Times, les exportations indiennes vers l’Iran ont représenté 3,51 milliards de dollars en 2018-2019 alors que les importations ont été évaluées à 13,52 milliards de dollars, le déficit de la balance commerciale indienne envers l’Iran provenant en grande partie des importations de pétrole. Cependant, depuis la remise en place des sanctions américaines, l’Inde s’est vue contrainte de diminuer son approvisionnement en provenance d’Iran.

 

Les deux pays sont en pourparlers pour la signature d’un accord commercial préférentiel bilatéral dans le but d’augmenter leurs échanges. La fédération des organisations indiennes exportatrices (Federation of Indian Export Organisations - FIEO) a identifié un fort potentiel en Iran pour certains produits indiens, en particulier dans les secteurs de l'agriculture, de la chimie, des produits pharmaceutiques, des industries du papier et du textile ainsi que des huiles essentielles. La situation politique actuelle risque de donc compromettre cet espoir de développement des exportations indiennes. 

 

Enfin, le Moyen-Orient est aussi une région dans laquelle résident aujourd'hui plus de cinq millions d’Indiens. Si une guerre y éclatait, le gouvernement indien serait dans l’obligation de les rapatrier. Lors de l’invasion du Koweït en 1990, l’Inde avait dû mettre en place un pont aérien pour évacuer 170 000 de ses citoyens expatriés au Koweït. C’est l'opération de pont aérien civil la plus importante de l’histoire mondiale. 

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualité en Inde

Chennai Appercu
DIPLOMATIE

Rencontre entre Modi et Trump en Inde : tapis rouge et polémiques

Une réunion bilatérale est prévue entre le Premier Ministre Narendra Modi et le Président Américain Trump les 24 et 25 février : Sécurité renforcée, négociation d’un accord commercial et polémiques.

Que faire à Bombay ?

ART

Bollywood s’affiche dans la rue grâce à Ranjit Dahiya

Depuis une dizaine d’années, le street art a pris son essor à Bombay. Le street artist Ranjit Dahiya fondateur de Bollywood Art Project (BAP) nous en dit plus sur ses œuvres qui sortent Bollywood...