Dimanche 23 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Manifestations suite aux violences dans une université de Delhi

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 07/01/2020 à 00:45 | Mis à jour le 11/01/2020 à 17:15
Photo : Credit : Instagram ahtesham_as
JNU Inde violences

Dimanche soir, des hommes masqués se sont introduits dans les locaux de l'université JNU (Jawaharlal Nehru University) à Delhi et ont attaqué des étudiants et enseignants qui étaient réunis dans une des salles puis ont détruit du mobilier. La police est intervenue, mais la direction de l'université lui reproche de ne pas avoir agi assez rapidement.

 

Les hommes politiques, tous partis confondus, ont condamné la violence des actes commis. L’opposition et les étudiants de JNU accusent l’organisation étudiante de droite ABVP, mais celle-ci a réfuté cette affirmation en répliquant que ses membres avaient été aussi frappés. 

La ministre de la Femme et du Développement de l’enfant, Smriti Irani, a déclaré que les universités ne devaient pas être transformées en plates-formes politiques et que les étudiants ne pouvaient pas être utilisés comme des pions dans les batailles politiques.

 

La police n’a pas encore identifié les acteurs des violences et n’a procédé à aucune arrestation.

 

Depuis, les organisations étudiantes de tous bords ont organisé des manifestations pour protester dans la plupart des grandes villes du pays. 

A Mumbai, dimanche soir, la foule s'était rassemblée devant le Gateway of India, un des monuments historiques de la ville. 

 

 

Lundi, des personnalités de Bollywood se sont jointes aux manifestants sur Carter Road à Bandra :

 

 

D’autres groupes manifestaient près de Flora Fountain dans le sud.

 

 

 


JNU est une université publique fondée en 1969 par le gouvernement indien. Elle a formé plusieurs hommes politiques connus et occupe un rang élevé (2eme ou 3eme selon les sources) dans le classement des universités indiennes. Elle compte parmi ses anciens élèves le prix Nobel d'économie 2019, Abhijit Banerjee, l’ancien Premier ministre de Libye, Ali Zeidan ainsi que l’ancien Premier ministre du Népal, Baburam Bhattarai et l’actuelle ministre des Finances indienne, Nirmala Sitharaman. 

JNU est connue pour l'activisme politique de ses étudiants et a souvent fait parler d’elle. Récemment, de nombreux étudiants ont fait la grève pour protester contre la hausse des loyers des chambres universitaires.







Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste).
Ou nous suivre sur Facebook

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualité en Inde

Chennai Appercu
DIPLOMATIE

Rencontre entre Modi et Trump en Inde : tapis rouge et polémiques

Une réunion bilatérale est prévue entre le Premier Ministre Narendra Modi et le Président Américain Trump les 24 et 25 février : Sécurité renforcée, négociation d’un accord commercial et polémiques.

Que faire à Bombay ?

ART

Bollywood s’affiche dans la rue grâce à Ranjit Dahiya

Depuis une dizaine d’années, le street art a pris son essor à Bombay. Le street artist Ranjit Dahiya fondateur de Bollywood Art Project (BAP) nous en dit plus sur ses œuvres qui sortent Bollywood...