Le bref : En Inde, pas d'interdiction générale des pétards pour Diwali

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 03/11/2021 à 01:00 | Mis à jour le 03/11/2021 à 01:00
personne allumant un pétard pour diwali a mumbai

Le festival de Diwali a démarré hier et aujourd’hui c’est le deuxième jour, Choti Diwali ou encore Narak Chaturdasi, qui marque le triomphe du bien sur le mal. C’est le moment d’allumer les diyas, les petites lampes à huile.

 

Pas d’interdiction globale des pétards pour Diwali

Hier, la Cour suprême a déclaré qu'une interdiction générale des pétards et feux d’artifice dans tout le pays n'était pas possible. Les fabricants de pétards, pour qui Diwali est la principale source de revenus, se sont opposés à toute interdiction générale.

Cependant, la Cour avait précédemment interdit les pétards contenant des produits chimiques nocifs pour les personnes et l'environnement et notamment ceux contenant des sels de barium. Hier, elle a insisté pour que les Etats mettent en place un mécanisme de surveillance du type de pétards vendus sur leur territoire.

Outre la pollution qu'ils génèrent, les pétards sont aussi un souci pour la sécurité des ouvriers qui les produisent. A plusieurs reprises, des explosions dans différentes usines ont tué des dizaines d’ouvriers.

 

La suite dans le bref...

Le bref du 3 novembre 2021

Toutes les autres nouvelles de la veille et du jour à écouter en podcast :

Réécouter tous les brefs sur SoundCloud ici.

 


Ce podcast est aussi accessible en message vocal WhatsApp sur votre téléphone le matin en suivant la procédure ci-dessous pour vous inscrire :

Ajoutez à vos contacts Whatsapp le Bref avec le numéro de téléphone suivant: +91 8291097571

Laissez nous un message tel que "Bonjour le bref"

Vous serez ajouté d’ici 24 heures à la liste de diffusion "Le Bref".

 


Informations concernant vos données personnelles :

Votre inscription au Bref implique que lepetitjournal.com Bombay dispose et conserve votre numéro de téléphone pour vous donner accès à ce podcast quotidien ou répondre à une discussion que vous seriez susceptible d'initier. Vos données ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées jusqu'à votre désinscription du service, que vous pouvez demander à tout moment en envoyant le message "STOP". Toutes vos données seront alors automatiquement effacées.


0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale