Vendredi 23 juillet 2021

En Inde, le déconfinement 2021 commence lentement

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 07/06/2021 à 01:02 | Mis à jour le 07/06/2021 à 01:02
une rue de Mumbai hors confinement

La deuxième vague de l'épidémie de coronavirus semble s’apaiser en Inde selon les chiffres officiels. Mais, les données nationales ne reflètent pas la disparité entre les régions. Au nord et à l'ouest, certains États ont entamé un déconfinement prudent suite à une diminution du nombre de nouveaux cas et de décès. Mais au sud et au nord-est du pays, régions dans lesquelles l'épidémie continue de se propager activement, les gouvernements locaux prolongent de nouveau les confinements.


 

Confinement - déconfinement : qui décide ?

En 2020, lors de l'arrivée de l'épidémie de coronavirus en Inde en mars, le gouvernement national avait opté pour une gestion centralisée de la crise sanitaire et annonce un confinement global du pays ultra sévère très rapidement qui s’est prolongé jusqu'à mi-mai. Même si une certaine latitude a ensuite été donnée aux gouvernements locaux pour le retrait du confinement, les règles générales de relaxation des mesures restrictives ont été énoncées par le gouvernement national.

 

En 2021, c’est un tout autre scénario qui s’est déroulé. Devant le désastre économique (et sociologique) généré par le premier confinement, le gouvernement national a délégué les décisions sur la gestion de la crise aux gouvernements locaux en leur recommandant cependant de ne pas restreindre les déplacements ni l'activité économique et de ne confiner que des zones bien délimitées dans lequel le virus était actif. Néanmoins, face à l'ampleur de la seconde vague, la plupart des Etats ont fini par opter par un confinement général et strict.


 

Le Maharashtra, premier touché, premier confiné

Le Maharashtra, qui a été comme en 2020, le premier Etat touché par la deuxième vague de l'épidémie, s’est confiné strictement le premier en avril. Dans la capitale, le gouvernement a aussi été contraint rapidement à prendre des décisions sévères afin d’endiguer la propagation massive du virus (les images du désastre sanitaire à Delhi ont fait le tour du monde). L’Uttarakhand, État dans lequel s’est déroulé l’immense festival religieux de la Kumbh Mela reconnu aujourd’hui comme un facteur de propagation du virus, a dû lui aussi se confiner rapidement après l’annulation des dernières dates du festival.

Par contre, au Bengale occidental et au Tamil Nadu, deux Etats dans lesquels se déroulaient des élections législatives en avril et début mai, les gouvernements en place ont attendu le vote et la proclamation des résultats et ont laissé les nouveaux élus prendre les décisions de confinement.

 

carte du coronavirus en Inde le 6 juin 2021
Circulation du virus en Inde le 6 juin 2021 - covid19india.org

 

Les déconfinements en cours

Début juin 2021, les chiffres officiels montrent une diminution de la propagation du virus dans plusieurs États et les gouvernements locaux ont annoncé leur intention d'assouplir les mesures de confinement, en fonction de leur taux de positivité hebdomadaire et de l'occupation des lits d'oxygène dans les hôpitaux. 


Dans la capitale Delhi : ouverture des magasins et redémarrage du métro

Suite à une baisse significative du nombre de cas et de décès dus au Covid-19, le gouvernement de Delhi a annoncé qu'il entamera le processus de déconfinement à partir de lundi 7 juin 2021, en assouplissant les restrictions dans tous les secteurs, y compris pour les marchés et les services de métro. 

Selon la dernière ordonnance de l'autorité de gestion des catastrophes de Delhi (DDMA), les magasins à l'intérieur des centres commerciaux, des marchés et des complexes de marchés (à l'exception des marchés hebdomadaires) resteront ouverts entre 10 heures et 20 heures selon le principe de l'alternance : les magasins ouvriront un jour sur deux, en fonction d’un numéro qui leur a été attribué. 

Le métro de Delhi sera autorisé à fonctionner à 50 % de sa capacité et les bus continueront à circuler à 50 % de leur capacité également. Les gens seront autorisés à sortir pour toutes les activités autorisées, mais le couvre-feu reste en place. 

Tous les bureaux des sociétés privées peuvent désormais accueillir 50 % de leur effectif entre 9 h et 17 h, sur présentation d'une lettre d'autorisation valide. 

 

Dans le Maharashtra : un découpage par district et niveau d'alerte

Dans le cadre du programme “Break the Chain”, le gouvernement du Maharashtra a annoncé un plan de déconfinement basé sur le taux de positivité et l'occupation des lits d'hôpitaux avec approvisionnement en oxygène dans chaque district de l’Etat. Les données seront revues tous les jeudis et les mesures de confinement / déconfinement en découlant seront mises en place le lundi suivant.

Les districts de niveau 1 connaîtront une activité quasi normale, tandis que ceux de niveau 5 seront strictement confinés. 

 

les districts du Maharashtra répartis par niveau de confinement
Les districts du Maharashtra répartis par niveau de confinement

 

A l’ouest dans le Gujarat

Le gouvernement du Gujarat a lui aussi révisé sa stratégie de restriction des déplacements  et autorise dorénavant  l’ouverture des magasins de 9 h à 18 h dans tout l'État. 

 

Dans l'État touristique du Rajasthan : une réouverture graduelle

Dans les endroits où le taux de positivité est inférieur à 10 % et où l'utilisation d'oxygène médical et des infrastructures médicales vitales est inférieure à 60 %, certaines activités commerciales ont été autorisées par le gouvernement du Rajasthan. 

Après le 8 juin, les déplacements inter-districts seront également autorisés pendant la même période. Les rassemblements sont toujours interdits, tout comme les activités sportives, les fonctions culturelles et religieuses, les festivals et la réouverture des établissements d'enseignement et des marchés. 

Cependant, le couvre-feu du week-end sera maintenu jusqu'à ce que le nombre de cas actifs dans l'État soit ramené à 10 000.

 

Dans l’Uttar Pradesh, l’Etat le plus peuplé 

Le gouvernement de l’Uttar-Pradesh a aussi assoupli les restrictions dans les districts en fonction du nombre de cas actifs mais a maintenu le couvre-feu de nuit et le confinement du week-end. 



Les confinements étendus 

Cependant, certains gouvernements ont décidé de maintenir le confinement en raison de la situation du Covid-19 dans leurs États respectifs : Bengale occidental (jusqu’au 15 juin), Goa, Himachal Pradesh, Karnataka (14 juin), Kerala (9 juin).

Le gouvernement du Tamil Nadu a prolongé le confinement pour une semaine supplémentaire, du 7 juin au 14 juin, mais a proposé des assouplissements par région en fonction de la propagation de l'infection. Alors que Chennai, les districts du nord et du sud du Tamil Nadu où les cas de COVID-19 ont diminué bénéficieront d'assouplissements plus importants, 11 districts situés principalement dans l'ouest et la région du delta où le taux d'infection est plus élevé bénéficieront d'assouplissements minimaux. Les complexes commerciaux, les centres commerciaux, les lieux touristiques, les cinémas et les salons de beauté resteront fermés dans tout l'État.

 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Jeux Olympiques 2021 à Tokyo : qui sont les espoirs français ?

Le coup d’envoi des JO 2021 de Tokyo a été donné vendredi 23 juillet, dans une ambiance particulière. Jeunes, insolites ou expérimentés : qui sont les espoirs français de ces Jeux Olympiques ?