Samedi 20 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Birmanie teste l'utilisation de drones pour planter des palétuviers

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 11/02/2018 à 20:00 | Mis à jour le 11/02/2018 à 20:00
La Birmanie

La Worldview International Foundation a organisé la semaine dernière une présentation de "plantation de graines par drone", ainsi qu'un plan pour un projet pilote dans le delta de l'Irrawaddy. La Birmanie a perdu ces dernières décennies au moins 1 million d'hectares de mangrove. Appauvrissant la faune et la flore et entraînant de nombreuses conséquences négatives dont, entre autres, sa capacité à stopper naturellement les vagues provoquées par les cyclones.  Le gouverneur de Yangon, U Phyo Min Tein, a annoncé que le gouvernement régional avait décidé de planter plus de  4 000 hectares de mangroves cette année avec l'espoir de faire de Yangon une "ville verte", plus attirante pour les touristes. Grâce à l'utilisation de drones, un pilote pourrait planter jusqu'à 100 000 graines par jour. A l'exception de certaines espèces de palétuviers que l'on trouve dans l'État Rakhine, dont la taille des graines ne permettrait pas une charge conséquente pour le drone. Chaque drone, logiciel inclus, coûte 50 000 dollars américains.  

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

A partir de ce jeudi, un ostréiculteur français chez Babett

Bientôt Halloween, sa citrouille insipide et son matraquage commercial… Alors en bons irrésistibles Gaulois, Babett vous propose de plutôt consacrer vos kyats à un mets bien français : les huîtres.

Vivre en Birmanie

LIVRE

Idée lecture : A Burmese Heart, Yin Mon Vanessa Han et Tinsa Maw-Naing

Sorti en 2015, A Burmese Heart – traduisez “Un cœur birman” – raconte l’histoire de Tinsa Maw-Naing, fille du premier premier ministre de Birmanie sous l’occupation britannique et femme de Bo Yan Nain