Jeudi 23 septembre 2021
TEST: 2242

De plus longs congés pour la maternité durant le Covid-19

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 10/05/2020 à 23:00 | Mis à jour le 10/05/2020 à 23:00
femme enceinte en Birmanie

Les femmes enceintes bénéficient désormais de 26 semaines de congé maternité payé à 60 % de leur plein salaire durant l’épidémie de Covid-19, a annoncé la direction de la sécurité sociale birmane, qui dépend du ministère du Travail, de l'Immigration et de la Population. L’argent viendra du fond national de sécurité sociale, a affirmé un porte-parole du ministère, qui n’a toutefois pas précisé si les 40 % de complément resteraient ou pas à la charge de l’employeur. Le 30 mars dernier, le ministère de la Santé et des Sports avait émis des instructions interdisant aux femmes enceintes de travailler durant l’épidémie.

En temps normal, le congé maternité consiste en 14 semaines payées à 70% du plein salaire, soit six semaines d’arrêt avant la date prévue d’accouchement et huit semaines d’arrêt après l’accouchement, Pour pouvoir bénéficier de cette modification, les salariées doivent être dûment enregistrées auprès des organismes sociaux, et cela depuis au moins six mois, avec un minimum de quatre mois de taxes payées. Une fois leur grossesse médicalement établie, les bénéficiaires recevront leur argent toutes les huit semaines. Mais attention, signale la direction de la sécurité sociale, les 60 % seront calculés sur les salaires officiels déclarés, un point non négligeable puisque nombre d’entreprises ou de salariés ne déclarent pas les salaires réels mais des montants moindres afin de minimiser leurs impôts, une pratique connue mais qui suscite pour l’instant peu de répression. Au 29 avril 2020, la sécurité sociale birmane avait enregistré seulement 1 812 femmes enceintes dans tout le pays.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

ECONOMIE

Le kyat y’en a plus rien valoir du tout

Rumeurs, inflation, planche à billet… La devise birmane s’étiole depuis trois ou quatre mois et a atteint son plus bas historique vendredi 17 septembre à 2 200 kyats pour un dollar étasunien.

Que faire en Birmanie ?

PUBLIREPORTAGE

TV5MONDEplus, la plateforme francophone de Vidéos A la Demande

Gratuite, TV5MONDE plus offre des contenus exclusivement en français sous-titré a pour vocation de vous faire découvrir la diversité et la créativité des cultures francophones à travers le…

Vivre en Birmanie

ECONOMIE

Le kyat y’en a plus rien valoir du tout

Rumeurs, inflation, planche à billet… La devise birmane s’étiole depuis trois ou quatre mois et a atteint son plus bas historique vendredi 17 septembre à 2 200 kyats pour un dollar étasunien.