Jeudi 14 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COACHING- Quand et pourquoi faire un bilan de compétences ? (Publi-info)

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 18/01/2016 à 23:00 | Mis à jour le 07/03/2016 à 13:55

Si le bilan de compétences est un dispositif bien connu en France, en Allemagne et en Suisse, il s'inscrit toutefois dans un cadre législatif différent. En France, la législation ménage un cadre précis pour la réalisation et le financement des bilans de compétences. En Allemagne et en Suisse, c'est une méthode reconnue de développement professionnel mais le bilan est effectué par l'intermédiaire de cabinets libres et n'est pas encadré par une loi.

Dans un cas comme dans l'autre, cette démarche, accompagnée par un conseiller spécialisé, permet de faire le point sur son parcours professionnel. Le monde du travail évoluant rapidement, faire un bilan de compétences au bon moment évite de perdre le Nord. "C'est comme une boussole combinée à un couteau suisse", explique Anna Royon-Weigelt, coach francophone à Berlin et Leipzig et de poursuivre : "Pour développer une meilleure conscience de ses compétences, valoriser des acquis, clarifier un projet professionnel, identifier les potentiels peu ou mal exploités, mettre en place une stratégie professionnelle ou un plan de formation, un bilan opère à différent niveaux et augmente les chances d'épanouissement au travail".

 

 

 

 

Quand entreprendre un bilan de compétences ?
Les périodes de transition (trentaine, quarantaine, cinquantaine?) suscitent parfois de profondes remises en question. Mais l'élément déclencheur peut être aussi le sentiment de ne plus évoluer dans un poste ou une entreprise. Un parcours peu cohérent émaillé d'expériences professionnelles diverses peut sembler opaque et difficile à valoriser. Après une période de congé parental, le bilan de compétences permet de se réorienter avant de remettre le pied à l'étrier. "Il est préférable d'anticiper et de ne pas attendre d'être dans l'urgence, afin de pour lancer la démarche dans un état d'esprit serein et constructif", indique Anna Royon-Weigelt.

 

 

La relation consultant-client aussi est déterminante. Un entretien préliminaire approfondi est vivement conseillé. Il permet de s'assurer des qualifications professionnelles du consultant et de vérifier si sa démarche professionnelle vous correspond.

Un bilan de compétences demande du temps et de l'investissement personnel, il faut compter une vingtaine d'heures au total, réparties sur 3 à 4 mois. "Le travail de réflexion, d'analyse et de recherche se poursuit en-dehors des entretiens pour l'assimiler mais aussi pour confronter le projet professionnel à la réalité", précise Anna Royon-Weigelt. D'autres prestations plus légères peuvent également aider à avancer. Un « point carrière » pour les jeunes professionnels, ou l'entretien de « seconde partie de carrière » pour les seniors, seront plus courts. De manière générale, il s'agit toujours de faire le point et de prendre le temps de la réflexion.

Pour plus d'informations :
RESPEA
Coaching, Conseil, Formation
Adresse postale : Lehrter Straße 6, 10557 Berlin
Cabinets à Berlin et Leipzig
www.respea.de
contact@respea.de

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Berlin ?

COMMUNIQUÉ

Vanessa Wagner, une virtuose française à Berlin

Vanessa Wagner sera en concert le 18 novembre à la salle Boris Vian de l´Institut français de Berlin et interprétera son nouvel album solo "Inland" sorti le 26 avril sur InFiné.

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?