TEST: 2240

ZAPPING - Commémoration, fausse alerte à la bombe...

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 13/04/2015 à 22:01 | Mis à jour le 24/07/2019 à 21:54
Photo : © Pixabay
bergen-belsen

Afin de rattraper l'actu allemande du week-end, le Petit Journal de Berlin vous propose un résumé des principales informations à lire en quelques minutes, juste le temps d'une pause café ou autre.

Une fosse commune retrouvée vendredi près d'un ancien camp nazi
Alors que cette année marque les 70 ans de la libération des camps de concentration érigés par Hitler et les nationaux-socialistes au pouvoir de 1933 à 1945, un charnier vient d'être découvert à Bergen-Belsen, au nord de l'Allemagne. Ce sont des chercheurs néerlandais qui ont fait cette trouvaille grâce aux témoignages d'anciens détenus. Les fouilles ne pourront cependant avoir lieu en raison de l'opposition de la communauté juive de Basse-Saxe dont les préceptes interdisent de creuser pour déterrer les corps. Le camp qui avait fait plus de 70 000 morts dont Anne Frank et sa s?ur Margot, a été libéré le 15 avril 1945 avant d'être brûlé afin d'éviter la propagation de maladies. Cet emplacement est désormais considéré comme un cimetière officiel.

 

Une fausse alerte à la bombe dans un avion de Germanwings
La compagnie low-cost appartenant à la Lufthansa a de nouveau causé la frayeur de passagers et de leurs familles dimanche dernier avec une fausse alerte à la bombe. Au départ de l'aéroport de Cologne-Bonn, la police allemande a demandé l'évacuation des 123 passagers près à décoller pour Milan. Après une fouille au peigne fin, aucun signe de tentative d'attentat n'a été trouvé à l'intérieur de l'appareil qui est resté cependant immobilisé au sol. Les passagers ont pu décoller vers 20H30 à bord d'un autre avion, soit avec deux heures de retard.

Cérémonie à Buchenwald pour les 70 ans de sa libération
Après Auschwitz en janvier dernier, c'est à Buchenwald que politiques, anciens prisonniers, ou familles se sont retrouvés près de l'ancien camp de concentration nazi. En tout, plus de 250 000 personnes ont été emprisonnées dans ce camp situé près de Weimar dont 56 000 y ont perdu la vie. A cette occasion, plusieurs survivants ont fait le déplacement, dont un Français emprisonné pour avoir été leader au sein du parti communiste, Gaston Viens. Deux discours a été tenu par Bodo Ramelow  , l'actuel Ministre-Président de la région de Thuringe mais également Martin Schulz , le président du parlement européen, ont tenu un discours sur le devoir de mémoire. Buchenwald était le plus grand camp de concentration en Allemagne, il a été libéré le 11 avril 1945 avant d'être rasé en 1950. Aujourd'hui, le mémorial (ci-dessous) rappelle l'emplacement de cet ancien camp. 

Une Allemande de 65 ans enceinte de quadruplés
Alors qu' Annegret Raunigk est déjà mère de treize enfants et grand-mère de sept petits-enfants, cette professeure, à la retraite cette année, a fait la une du Bild en annonçant attendre des quadruplés. Pour cela, elle s'est rendue à l'étranger afin de recourir à l'insémination artificielle. Lors de la dernière tentative, les quatre ovules implantés ont été fécondés donnant ainsi pas un mais quatre enfants en plus à cette Berlinoise d'origine. Son souhait d'être à nouveau mère, elle le tient de sa dernière fille de 9 ans qui souhaitait avoir un petit frère. Annegret Raunigk dit se sentir assez en forme pour assumer cette grossesse et ne pas avoir peur du « qu'en dira-t-on ». Sa dernière grossesse, il y a un peu moins de 10 ans, avait déjà fait la une des journaux puisque cette professeure avait accouché d'une petite fille à l'âge de 55 ans.

La jeune fille allemande disparue depuis mars a été retrouvée en France
C'est dans le département de l'Hérault que l'Allemande, âgée de 14 ans et portée disparue depuis mars dernier, a été retrouvée saine et sauve. Ce serait une relation amoureuse avec son oncle de 47 ans qui serait à l'origine de cette fuite. Ce dernier a été mis en garde à vue et son interrogatoire permettra d'en savoir davantage sur les raisons de cette disparition. Quant à la jeune fille, elle a été placée dans un centre d'accueil en attendant de retourner chez ses parents. La trace de ces deux personnes a pu être retrouvée avec le témoignage de ressortissants allemands.

A.G. (www.lepetitjournal.com/Berlin) mardi 14 avril 2015

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.