Vendredi 3 avril 2020
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SORTIES - Et si on partait à la cueillette aux champignons ?

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 16/09/2015 à 22:00 | Mis à jour le 16/09/2015 à 18:25

Le mois de septembre annonce l'automne, les feuilles qui tombent et la rentrée. Mais les journées sont encore bien ensoleillées, idéales pour partir en excursion dans la nature et découvrir les forêts et parcs espagnols. D'autant plus que la saison de la récolte des champignons débute : une belle occasion de se promener dans les bois de la Péninsule et peut être ramener quelques cèpes pour le déjeuner. A condition de respecter certains principes de base.

(Image tirée du domaine public) L'Espagne regorge de bois humides et de forêts propices à la pousse de champignons dans leurs terres. Les principales zones où l'on peut trouver des champignons sont au nord dans les Pyrénées, dans la région de Navarre et au Pays Basque. Davantage situées dans les terres, les provinces de Soria et Valladolid sont également très propices à la pousse et à la collecte des champignons.

La cueillette près de Madrid
Près de la capitale aussi des espaces naturels permettent de déconnecter dans la nature, et de ramener un panier rempli de champignons. Au nord de Madrid, le parc naturel de Guadarrama et la Sierra del Norte sont des espaces forestiers où vous pourrez trouver plusieurs espèces de champignons. Ici, les cèpes poussent en masse dans les zones où vivent des pins et des chênes. En effet, les champignons se développent bien près de ces arbres dans les forêts humides. Vous pourrez en trouver près d'Alameda del Valle, ou encore les communes de Pinares Llanos, Fuenfría ou la fameuse vallée de Lozoya connues pour ses zones à champignons.

SORTIR - Où cueillir ses champignons près de Madrid ?
Avec la pluie, l'époque de cueillette des champignons est arrivée en Espagne. Où trouve-t-on ces précieuses espèces dans la Communauté de Madrid ? Et que trouve-t-on ? Quelques conseils et astuces pour préparer votre cueillette...

ESCAPADE ? 5 villages où se ressourcer dans la Sierra de Madrid
Le citadin stressé oublie souvent qu'à une heure du centre de Madrid il peut trouver tout ce dont il a besoin pour déconnecter : la nature, la montagne, l'air pur et de nombreux petits villages de charme où le temps semble s'être arrêté. Comme toutes les saisons l'automne est un moment idéal pour découvrir ces paysages.

ESCAPADE - La Selva en automne, marrons et champignons au menu
Les températures rafraichissent et les pluies automnales ont semédes champignons un peu partout. Les Catalans en profitent pour aller à"la chasse"aux bolets, girolles et autres cèpes... Un véritable sport national, dans la région !

ESCAPADE - La Garrotxa, la petite s?ur catalane de l'Auvergne
Entre Olot et Santa Pau, le Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa est parseméde cônes verdoyants et de cratères rassurants qui se laissent chatouiller par des visiteurs lilliputiens

Les chemins de Catalogne
En Catalogne, les adeptes de la cueillette des champignons sont très nombreux à partir en excursion dans les bois en cette saison. On trouve essentiellement des champignons dans les Pyrénées et pré-Pyrénées, notamment dans les fameux bois de Berguedá, Cerdanya ou encore Castellar del Riu. Cependant, il est possible d'en ramasser à proximité de Barcelone.  Le parc naturel de Montseny, au nord de la ville, est un véritable paradis mycologique à proximité de l'agglomération. Une bonne option pour vos premières sorties à la chasse aux champignons. Il faudra néanmoins se lever tôt, car en cette période la zone est  très convoitée, et les amateurs de "bolets" (les cèpes en catalan) se lèvent aux aurores pour la cueillette. L'unique espace naturel de la région pour lequel il faut payer une entrée de 10 euros pour y accéder est le bois de Poblet à Tarragone.

Comment ramasser correctement un champignon ?
Avant toute chose, il ne faut surtout pas ratisser des zones forestières à l'aide de râteau ou autres outils. Si vous veniez à arracher des racines ou de la mousse en récupérant un champignon, il faut les repositionner à leur place pour ne pas perturber la pousse naturelle des végétaux et micro-organismes. La chasse aux champignons se fait donc "à l'?il". Les experts et autres chasseurs confirmés expliquent qu'il faut couper le champignon à sa base avec un couteau afin de ne pas arracher le mycélium, ces filaments créés par le champignon dans la terre, et ne pas perturber la repousse. Ensuite, il faut placer le champignon dans un panier ou un filet ouvert tout le temps de la balade, mais ne surtout l'enfermer dans une boite ou un sac. De cette manière, il continue de respirer, et il va propager tout le long de votre chemin ses spores, les cellules reproductives végétales du champignon qui n'ont pas besoin d'être fécondées. Ce geste anodin est pourtant essentiel si vous souhaitez revenir l'année prochaine et retrouver de nombreux champignons aux mêmes endroits.

Les variétés que l'on peut utiliser
Parmi les espèces comestibles qu'il est possible de trouver dans les bois, les variétés d'amanites sont les plus utilisées en cuisine en Europe. Le cèpe est lui aussi le roi des cueillettes et de la gastronomie en cette saison. Sans oublier les girolles (appelés "rebozuelos"), très recherchés et appréciés pour leur saveur. Comme en France, vous pouvez également récolter des roussillous ou des trompettes de la mort. Le microsystème mycologique nécessite un environnement, une humidité, un sol et des nutriments bien particuliers pour se développer. Voilà pourquoi vous trouverez des variétés de champignons différentes en fonction des zones dans lesquelles vous êtes, en fonction des arbres et des végétaux qui s'y développent. En Catalogne, on cueille des rousillous, des tricholomes ("negrillas"), des cèpes et des trompettes de la mort. La vallée de Lozoya dans la Sierra de Madrid est propice au développement de cèpes, rousillous et pleurottes.

Les conseils et les bonnes pratiques
La règle primordiale à respecter si vous décidez de partir à la cueillette des champignons est de ne jamais ramasser une espèce que vous ne connaissez pas et dont vous n'êtes pas certain de sa comestibilité. Il y a en effet de nombreuses espèces toxiques qui peuvent ressembler à des espèces comestibles au premier coup d'?il. Il faut donc être bien vigilant à l'heure d'analyser les champignons à ramasser.
Ensuite, mieux vaut s'aventurer dans un bois connu, pour ne pas risquer de se perdre, et de préférence accompagné. Et ne pas oublier le matériel de base : un couteau de poche, un panier ouvert, un téléphone et de l'eau en cas de problème.
Enfin, comme tout promeneur le cueilleur de champignon doit respecter la nature et l'écosystème. Les bois sont ouverts à tous, et il appartient à chacun de suivre de bonnes pratiques en respectant les sols, en ne polluant pas, et en ne cueillant que les champignons qui seront réellement mangés pour éviter des ramassages excessifs.

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com ? Espagne) Jeudi 17 septembre 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

BUSINESS

Comment préparer "l’après" dans ma communication digitale ?

Il y aura certainement un "avant" et un "après" dans ce que nous sommes en train de vivre. La relation client va forcément changer et l’approche client vers le produit aussi dans les prochains mois. 

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles

Sur le même sujet