TEST: 2239

L'Espagne, la solution à la crise énergétique européenne ?

Par Perrine Laffon | Publié le 15/05/2022 à 16:30 | Mis à jour le 15/05/2022 à 16:28
Photo : Pedro Sanchez et Ursula von der Leyen /photo Pool Moncloa/Borja Puig de la Bellacasa
pedro sanchez et ursula von leyen se saluent en souriant

La crise énergétique que nous vivons actuellement ressuscite le projet de création de gazoduc entre la France et l'Espagne.

 

En Europe, l'heure est à la recherche de solutions pour limiter l'impact de la crise énergétique dérivée du conflit en Ukraine. L'Espagne possède les outils permettant d'alléger la pression de la crise énergétique en Europe, et de diminuer ainsi la dépendance énergétique des pays membres vis-à-vis de la Russie.

Von der Leyen: Le rôle de l'Espagne dans cette crise est crucial

En visite en Espagne la semaine dernière, la Présidente de la Commission Européenne Ursula Von der Leyen a souligné le rôle crucial que peut jouer l'Espagne dans cette crise : "l'Espagne possède la plus grande capacité de regazéification d'Europe, et peut devenir le principal centre de distribution de gas naturel en provenance d'Afrique".

 

des pilones électriques
L'Espagne pourrait jouer un rôle important pour limiter la hausse de l'électricité/ pixabay

 

MidCat : le retour du projet de connexion France-Espagne

Mardi dernier, le Congrès des députés espagnols débattait la possibilité de réactiver le projet MidCat : il s'agit de la création d'un gazoduc entre la France et l'Espagne, via la Catalogne. Ce projet de construction d'un conduit de 190 kilomètres de long entre la France et l'Espagne avait été abandonné il y a plusieurs années, considéré comme trop cher et peu rentable.

 

Mais aujourd'hui, alors que l'Europe fait face à un grand remaniement énergétique et une flambée des prix, les connexions énergétiques entre la péninsule et le reste de l'Europe s'imposent comme une bouée de sauvetage nécessaire pour stopper la dépendance de la Russie. On estime que la connexion entre la France et l'Espagne permettrait d'apporter à l'UE environ 5% du gaz actuellement acheté à la Russie.

La réouverture du projet de gazoduc MidCat se fera à condition de disposer du financement européen et d'avoir la collaboration du gouvernement français

Le parti socialiste espagnol, le Partido Popular, Esquerra Republicana et le PNV ont soutenu la réouverture du projet de gazoduc MidCat, à la condition de disposer du financement européen nécessaire à sa mise en marche, de l'accord et de la collaboration du gouvernement français, et à condition qu'il soit compatible avec l'exploitation du gaz renouvelable. Seul le parti Unidas Podemos s'est démarqué de cette décision, justifiant que le gaz n'est pas une énergie verte, et que l'impact environnemental de la construction du conduit est assez lourd.

Un défi : réussir la transition énergétique

Le président de Repsol, l'une des principales multinationales énergétiques et pétrolières d'Espagne, a alerté les autorités européennes du risque des politiques de dé-carbonisation lancées depuis Bruxelles. Pour Antonio Brufau, il est important que l'Europe considère toutes les énergies, et pas seulement l'électricité, pour pouvoir accompagner correctement la transition énergétique. Le patron de Repsol a rappelé la nécessité de construire un marché unique de l’énergie en Europe, "permettant de faire face aux tensions dans les chaînes d’approvisionnement actuelles et de parvenir à plus d’indépendance énergétique".

une éolienne
Développer des énergies propres, un défi.   / CC

 

Accélérer la transition énergétique des pays de l'UE

Dans la situation de crise actuelle, il est très important d'accélérer la transition énergétique des pays membres : le développement d'énergies propres et renouvelables est essentiel pour réduire les émissions polluantes en Europe, et pour réduire la dépendance énergétique de l'Europe. Toutes les solutions doivent être envisagées : l'électricité est une solution, mais son coût variable est aussi un frein.

 

Il ne faut pas mettre de côté d'autres énergies vertes comme les biocarburants par exemple. L'Espagne a lancé des mesures urgentes pour palier les conséquences économiques et énergétiques de l'invasion de l'Ukraine. À titre d'exemple, de nouvelles exploitations photovoltaïques ont été installées sur l'eau, pour compléter les installation solaires sur terre : près d'une centaine d'emplacements aquatiques rassemblent les conditions requises pour ce type d'installations.

 

Sur le même sujet
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale