Jeudi 17 octobre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Préparez-vous : 11 septembre 2019, la Diada du "Procès"

Par Francis Mateo | Publié le 03/09/2019 à 12:59 | Mis à jour le 04/09/2019 à 09:00
Photo : Toimetaja tõlkebüroo on Unsplash
diada barcelone

À la veille du verdict du procès des indépendantistes catalans, la journée "nationale" de Catalogne va inonder Barcelone de ses cortèges colorés depuis la Plaça de Espanya. Mais toujours dans une ambiance festive et familiale, malgré la forte charge politique des manifestations. 


"Objectif indépendance" : c'est le thème choisi -sans surprise- comme symbole de la Diada 2019, journée "nationale" de Catalogne célébrée chaque 11 septembre (en commémoration de de la chute de Barcelone, le 11 septembre 1714, lors de la guerre dite de "succession" de la Couronne espagnole). Sans surprise non plus, le sujet principal de discussion dans les cortèges qui se concentreront essentiellement à Barcelone concernera  la sentence du procès des leaders indépendantistes, jugés à Madrid pour avoir organisé un référendum d’autodétermination (illégal selon Cour Constitutionnelle espagnole) et avoir proclamé dans la foulée l’indépendance de la Catalogne (aussitôt réprouvée d'ailleurs par les mêmes auteurs), à la fin du mois d’octobre 2017. 

 

Le nombre de participants prévu est le plus faible depuis six ans

Le verdict sera rendu cet automne. Pour mémoire, douze représentants politiques et associatifs sont en cause, dont l'ex-vice-président du Parlement de Catalogne, Oriol Junqueras, passible de 25 ans de prison. Une échéance judiciaire qui n'a pourtant pas permis de mobiliser les foules autant que les années précédentes, puisque selon les chiffres de l'organisation indépendantiste ANC (Assemblée Nationale de Catalogne), le nombre de participants prévu est le plus faible depuis six ans. Il faut rappeler que cette journée traditionnelle a pris véritablement valeur de symbole indépendantiste à partir de 2012, avec un million et demi de personnes dans les rues de Barcelone réclamant un procès souverainiste, et le départ consécutif du président de la Generalitat de l'époque, Artur Mas, pour marquer cette nouvelle étape politique.

 

Des manifestations "en étoile"

Depuis 2012, tous les rassemblements ont mobilisé entre un million et un million et demi de manifestants à Barcelone. En 2019, il faut donc plutôt s'attendre à des estimations plus près du bas de la fourchette. Mais avec des défilés toujours aussi impressionnants. Cette année, les cortèges de manifestants aux couleurs "sang et or" de la Senyera (drapeau catalan) vont se concentrer sur la Plaça d'Espanya de Barcelone, et se répandre "en étoile" sur les grandes avenues adjacentes : Gran Via de les Corts Catalanes, Avinguda del Paral·lel, carrer Tarragona, carrer de la Creu Coberta et Avinguda Maria Cristina. Évidemment, toute idée de s'aventurer dans le secteur en voiture est à proscrire, et la ligne 3 du métro (ligne verte) qui alimente la Plaça d'Espanya sera très fréquentée. 


S'aventurer dans le secteur en voiture est à proscrire

Pour les nouveaux venus dans la capitale catalane, il n'est pas inutile de préciser la dimension festive et familiale de la Diada, et donc l'ambiance bon enfant des manifestations. Et rien ne laisse penser qu'il en sera différent cette année. À l'exception peut-être des abords du Parlement de Catalogne (dans le Parc de la Ciutadella). Une poignée d'indépendantistes exaltés ont promis sur tweeter de se mêler aux manifestants pour "prendre d'assaut" l’hémicycle et "proclamer unilatéralement l'indépendance". Les forces indépendantistes traditionnelles catalanes ont fermement rejeté cette initiative isolée, mais en ordre dispersé ; signe d'une division entre les deux principales mouvances indépendantistes (Junts per Catalunya et Esquerra Republicana de Catalunya). Car la Diada est aussi l'occasion privilégiée pour marquer l'agenda politique en Catalogne. 

 

Remerciements crédits photo: https://toimetaja.eu/ 

Nous vous recommandons

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Sox sam 07/09/2019 - 12:48

Non non, pas sang et or avec l'étoile cette année, même s'il devrait y avoir nombre d'estimadas esteladas dans le défilé... Ce sera une marée bleue ! Cette année la samarreta de la diada est "bleu turquoise clair", avec devant l'inscription "objectiu independència" et une étoile blanche avec traînées jaunes au bout des pointes. Dans le dos, une inscription horizontale 11S (11 de Setembre), croisée avec une inscription verticale "19" pour l'année, à coté d'une boussolle rappelant "l'objectiu".

Répondre

Communauté

Madrid Appercu
INTERVIEW

Marc Cerdan : "Le français a le vent en poupe"

Le Secrétaire Général de la Fondation Alliance Française, en visite à Madrid, a souligné l’augmentation de l’enseignement et de la certification de la langue de Molière en Espagne

Sur le même sujet