Lundi 8 mars 2021

Un parti politique pour "protéger de la monarchie"… de la politique

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 21/01/2021 à 00:00 | Mis à jour le 21/01/2021 à 09:42
Photo : REUTERS / Soe Zeya Tun / File Photo - Warong Dechgitvigrom lors d'une contre-manifestation devant le Parlement, le 23 septembre 2020
Lancement d'un parti royaliste en Thailande

Un groupe ultra royaliste thaïlandais a lancé mercredi un nouveau parti politique ayant pour but de défendre le roi Maha Vajiralongkorn, face aux appels sans précédent à la réforme de la monarchie lancés par un mouvement contestataire étudiant.

Le parti "Thai Pakdee" (Thaïlandais loyal) est une émanation d'un groupe royaliste du même nom formé en août dernier pour contrer les manifestations de rue par des rassemblements de soutien au roi.

Le politicien vétéran Warong Dechgitvigrom dirigera ce nouveau parti qui aura pour vocation de combattre les groupes politiques dont, selon lui, la véritable intention est de renverser la monarchie.

"Avant de défendre (...) aujourd'hui, nous déclarons la guerre, nous nous battrons pour protéger la monarchie", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Les dirigeants du mouvement de protestation ont rejeté les allégations selon lesquelles renverser de la monarchie était leur objectif et ont répété à plusieurs reprises qu'ils voulaient simplement rendre l'institution plus compatible avec la démocratie et son époque.

Warong Dechgitvigrom a déclaré que le parti d'opposition, Move Forward, et le Mouvement Progressiste qui lui est associé seront les rivaux politiques de son parti, ainsi que les groupes dirigés par des jeunes qu'il a appelé "la pègre à trois doigts", faisant référence au salut des "Hunger Games" arboré par les manifestant anti-gouvernementaux.

Dans un communiqué, Warong Dechgitvigrom a déclaré que son parti ne soutenait aucun groupe ou entreprise en particulier et appartiendrait au peuple.

Il n'a nommé aucun autre membre, mais a déclaré que la commission électorale avait été informée de sa formation et que les cadres seraient bientôt sélectionnés.

Le politicien du mouvement progressiste et co-fondateur de feu Anakot Mai, Piyabutr Saengkanokkul n'a pas manquer de souligner que ce nouveau parti prenait le risque d'associer la monarchie à la politique intérieure.

"La formation d'un parti qui prône la protection de la monarchie, qu'il soit animé de bonnes intentions ou qu'il cherche à nuire à autrui, ne fera avant toute chose que ramener la monarchie dans la sphère politique", a déclaré Piyabutr sur son compte Twitter officiel.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Chiang Mai Appercu
CULTURE

Un week-end de rencontres francophones à Chiang Mai

La francophonie a vibré ce week-end à Chiang Mai, avec la visite de l’ambassadeur de France, le festival franco-thaï du film d’animation et un pique-nique de parents francophones autour de l’éducation

Expat Mag

Journée des droits des femmes

Journée des droits des femmes : 20 femmes exceptionnelles à découvrir

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, découvrez les portraits de 20 femmes exceptionnelles rencontrées par nos éditions locales à travers le monde