TEST: 2238

TEMPLE DES TIGRES – Après la controverse, l’évacuation des félins commence

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 30/05/2016 à 22:00 | Mis à jour le 16/09/2019 à 03:24

Après des années de controverse, les moines du "temple des tigres" à Kanchanaburi ont dû accepter lundi de commencer à laisser partir les félins qui faisaient leur fortune.

Des responsables du département des Parcs Nationaux, de la Faune et de la Flore sont arrivés lundi matin au Wat Pha Luang Ta Bua, le fameux "Temple aux tigres" de Kanchanaburi, afin de saisir 137 tigres encore présents dans l'enceinte.

"Des responsables ont été autorisés à entrer dans l'enceinte du temple, après que le tribunal de Kanchanaburi a autorisé la fouille", s'est félicité le ministère.

Trois tigres ont été évacués par camion en fin de journée vers des centres d'accueil pour animaux sauvages dans la province de Ratchaburi.

Le Wat Pha Luang Ta Bua, dans la province de Kanchanaburi, appelé le "Temple aux tigres", avait beaucoup de succès auprès des touristes qui ne venaient se faire photographier en train d'enlacer les félins. Le temple était accusé depuis longtemps d'être devenu une attraction touristique plutôt qu'un lieu de spiritualité.

Ses responsables ont toujours rejeté les accusations de mauvais traitement, notamment de droguer les tigres pour permettre aux touristes de prendre des selfies, expliquant que l'atonie des félins était obtenue par le dressage.

Depuis une dizaine d'année, le Temple aux tigres était régulièrement accusé de trafic illégal d'animaux. Elles se sont renforcées à la fin de l'année 2014 après la disparition de trois tigres desquels les puces permettant de les tracer avaient été enlevées.

Les autorités avaient déjà tenté en avril 2015 de saisir les tigres, le temple ne possédant pas les documents nécessaires selon elles, mais les moines s'y étaient opposés.

En janvier et février derniers, le Ministère des Parcs Nationaux ont pu saisir à chaque fois cinq tigres qui ont été placés dans les centres de Pa Khao Son et Khao Prathap Chang dans la province de Ratchaburi.

Cette fois-ci, la décision a été prise après des discussions entre les deux parties.

En principe tous les tigres devraient être évacués dans les prochains jours du Wat Pha Luang Ta Bua.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale