TEST: 2238

Plan d’aide au tourisme: Près de 10000 Thaïlandais suspectés de fraude

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 05/02/2021 à 00:00 | Mis à jour le 08/02/2021 à 03:36
Photo : Reuters
Fraude aux subventions au tourisme en thailande

La police thaïlandaise a dressé une liste de près de 10.000 personnes dans tout le pays impliquées dans la fraude au plan d’aide au tourisme lancé l’an dernier, rapporte le journal Khaosod English.

Lancé en juillet, "Thiaw Duay Kan" (Voyageons ensemble) prévoyait notamment que l’Etat subventionne 40% des réservations d’hôtel -avec un plafond à 3.000 bahts par nuit- auprès d’établissements participants ainsi que 900 bahts par personne par jour pour les dépenses dans les restaurants et magasins agréées.

Le programme, qui prévoyait cinq millions de nuitées subventionnées, a rencontré un grand succès, à tel point qu’une rallonge d’un million était prévue en décembre. Mais des soupçons de fraude massive ont mis l’initiative gouvernementale en suspend durant quelques jours.

L’Autorité du tourisme de Thaïlande a déposé plainte auprès de la police en décembre, et depuis, plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées tandis que la liste des établissements soupçonnés de fraudes, qui comptait en décembre un peu plus de 300 hôtels et 200 magasins ne cesse d’augmenter. Jeudi, le chef de la police thaïlandaise, le général Suwat Chaengyodsuk, a déclaré que 400 hôtels et 400 magasins supplémentaires ont été identifiés, estimant la fraude à au moins 1,7 milliard de bahts.

La police parle de 9.800 personnes impliquées dans les 77 provinces du royaume. Chaque citoyen thaïlandais étant éligible, les établissements fraudeurs se sont arrangés pour déclarer des faux clients ou gonfler les factures pour toucher le maximum de la part de l'Etat.

Le tourisme est de loin le secteur le plus touché par la crise du Covid-19, la grande majorité des recettes provenant des visiteurs étrangers pour lesquels les conditions de voyage sont rendues difficiles par les mesures sanitaires - aucun touristes étranger n'a été autorisé à entrer en Thaïlande entre fin mars et début octobre, à l'exception de quelques dizaines de touristes médicaux, et un peu plus de 10.000 seulement ont visité le royaume depuis, acceptant de passer par la quarantaine obligatoire.

L’association des agents de voyages thaïlandais (ATTA) déplorait en janvier qu'environ 30% des 10.000 entreprises de tourisme réceptif du royaume avaient fermé définitivement leurs portes, tandis que la moitié ont mis leur activité en dormance faute de clients.

Fin janvier, le Conseil du tourisme de Thaïlande a prévenu le gouvernement que la Thaïlande risquait de voir un million d'employés du tourisme perdre leur travail au premier trimestre demandant des aides d’urgence ainsi que la levée de la quarantaine pour les touristes vaccinés.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale