Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Peste porcine : La Thaïlande place 24 provinces sous surveillance

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 30/09/2019 à 00:00 | Mis à jour le 30/09/2019 à 02:28
Photo : REUTERS / Jorge Silva - Des bannières informant sur la peste porcine à Chiang Rai
Peste-Porcine-Thailande

La Thaïlande a désigné 24 provinces "zones de surveillance" de la peste porcine africaine et ordonné un contrôle strict des animaux dans l'espoir d'empêcher toute propagation de cette maladie mortelle chez le porc qui a frappé ses voisins, a annoncé vendredi un responsable de l'agriculture.

La Thaïlande est en alerte depuis l'épidémie de peste porcine africaine qui a atteint la Birmanie, le Laos et le Cambodge, mais le royaume n'a pas encore signalé d'épidémie.

Début septembre, le gouvernement a ordonné l'abattage de 200 porcs à titre préventif après la mort suspecte de deux bêtes dans la province de Chiang Rai dans le nord du pays, à 20 km de la frontière avec la Birmanie.

Il s’est avéré que ces deux porcs n’étaient pas infectés, a déclaré le responsable de l'agriculture.

Le gouvernement a placé 24 des 77 provinces du pays sous surveillance en imposant des restrictions sur le mouvement des porcs et des sangliers, ainsi que sur les carcasses, le sperme ou les embryons destinés à la reproduction.

La violation de ces restrictions est punissable d'une peine pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 40.000 bahts (1.200 euros) d'amende maximum.

"Il s'agit d'une mesure de précaution pour les provinces fortement peuplées de porcs ou situées dans des zones frontalières", a déclaré Sorawit Thaneto, directeur général du Département du développement de l'élevage.

"Les résultats des tests sanguins sur des porcs abattus à Chiang Rai montrent aussi que les porcs n'étaient pas infectés, mais nous restons sur le qui-vive", a-t-il déclaré.

Des entreprises privées membres de l'Association des Eleveurs de porcs de Thaïlande ont par ailleurs acheté conjointement quelque 8.000 porcs élevés dans des "zones à risque" situées le long de la frontière afin de limiter l'exposition à la maladie pour les cheptels à venir. Ces porcs n'ont pas été infectés et ont depuis été abattus et vendus pour leur viande.

"Je tiens à souligner qu'il n'y a pas d'épidémie de peste porcine en Thaïlande et que les secteurs public et privé s'unissent pour empêcher cela", a déclaré Prapat Pothasuthon, vice-ministre de l'Agriculture.

La peste porcine africaine est mortelle dans quasiment 100% des cas pour les porcs et très contagieuse sans vaccin existant. Elle n’est pas nocive pour l'homme. La maladie a été détectée pour la première fois en Asie en août dernier, en Chine, et a décimé près de 40% des du cheptel du plus grand producteur de porcs mondial.

Depuis, elle s'est répandue en Asie, touchant la Mongolie, le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Birmanie et les Philippines.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles