Samedi 15 mai 2021

Pas de batailles d’eau cette année encore pour Songkran en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 21/03/2021 à 01:23 | Mis à jour le 22/03/2021 à 04:25
Photo : LPJ Bangkok.com
Chemise-Songkran-Thailande

Le centre de gestion de la situation du Covid-19 en Thaïlande (CCSA) a déclaré vendredi qu'il interdirait pour la deuxième année consécutive les batailles d’eau qui ont généralement lieu dans les rues à la mi-avril à l’occasion des célébrations du nouvel an thaïlandais.

Le nouvel an bouddhique, appelé Songkran en Thaïlande, a lieu du 13 au 15 avril. Durant ces trois jours de célébrations, les Thaïlandais retournent auprès de leur famille, se rendent au temple et font acte de respect envers leurs aînés et patrons en versant un peu d’eau parfumée sur les mains. 

Mais, le développement du tourisme aidant, les aspects les plus joyeux de la tradition ont été amplifiés pour donner lieu à de gigantesques batailles d’eau qui durent toute la journée pendant trois jours, allant dans certains endroits jusqu’au bout de la nuit. Au point que Songkran est décrit comme la plus grande bataille d'eau au monde.

"Les batailles d'eau n’auront pas lieu durant ce Songkran. Nous devons vous demander de coopérer avec nous", a déclaré vendredi Taweesin Wisanuyothin, un porte-parole du CCSA, lors d'un briefing, ajoutant que le concept de "mousse party" serait aussi interdit.

Toutefois, la tradition sera sauve, puisque les Thaïlandais seront autorisés à verser de l'eau lustrale sur les mains de leurs ainés. Les activités religieuses du nouvel an ainsi que les déplacements interprovinciaux pourront également se dérouler sans restriction aucune, hormis les habituels port du masque, lavage des mains et prise de température.

Depuis janvier 2020, la Thaïlande a signalé 90 décès du Covid-19, ce qui en fait l’un des nombreux pays dans le monde à afficher un taux de mortalité due à la maladie similaire voire inférieur à celui de la grippe.

Les autorités thaïlandaises ont été plébiscitées pour leur gestion de l’épidémie, même si les facteurs déterminants de ce résultat n’ont pas encore été clairement identifiés.

En revanche, les contrôles stricts aux frontières ont ruiné le tourisme, l’un des piliers de l’économie, et mis des milliers de personnes au chômage, faisant chuter les recettes de plus de 80%, avec 6,7 millions de visiteurs l'année dernière, contre près de 40 millions en 2019.

Taweesin Wisanuyothin est revenu vendredi sur les détails de l’assouplissement des règles de quarantaine pour les voyageurs arrivant de l'étranger prévu à partir du 1er avril.

Il a confirmé que la quarantaine obligatoire serait réduite de 14 à 10 jours pour les arrivants habituels, et réduite de moitié pour ceux ayant été vaccinés. Pour entrer dans la catégorie des voyageurs vaccinés, les visiteurs devront se faire vacciner dans les trois mois avant le voyage et présenter un certificat comme preuve.

Les étrangers non vaccinés devront toujours montrer un test Covid-19 négatif, tandis que les ressortissants thaïlandais en seront exempts.

Le porte-parole du CCSA a ajouté que ceux venant de pays où il existe des variants devront effectuer la quarantaine habituelle de 14 jours.

0 Commentaire (s)Réagir