Samedi 22 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouvelles mesures en vue pour soutenir l'investissement en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 17/01/2020 à 00:00 | Mis à jour le 17/01/2020 à 01:46
Photo : Reuters
Somkid-Jarusripitak

La Thaïlande envisage des mesures supplémentaires pour relancer l’investissement afin de soutenir son économie affectée par des exportations en berne et un baht fort, a déclaré mercredi le vice-Premier ministre, Somkid Jatusripitak.

Le pays a besoin d’un taux d'investissements privés plus élevé, celui-ci ayant atteint seulement 16% du produit intérieur brut (PIB), a déclaré Somkid Jatusripitak, lors d'un séminaire d'entreprise.

"Nous devons stimuler l'investissement privé à un moment où le baht est fort", a-t-il dit. "J'ai déjà parlé avec les départements des douanes et des impôts, et il va y avoir un programme incitatif", a-t-il ajouté.

Le Board of Investment (BOI) travaille sur le programme, qui sera proposé aux entreprises devant investir dans les six mois à venir et installer des équipements dans l'année.

La Thaïlande encourage généralement l'investissement par des incitations fiscales. Le conseil d'administration du BOI se réunira sur le programme au début du mois prochain, a indiqué l'agence en charge de l’investissement dans le royaume.

L'année dernière, le gouvernement a lancé un programme de relocalisation comprenant des allégements fiscaux et des zones spéciales d'investissement, pour attirer les entreprises étrangères cherchant à déplacer leur production en raison des tensions commerciales sino-américaines.

L'économie thaïlandaise, très dépendante des échanges commerciaux, a été affectée par les tensions commerciales internationales, tandis que le baht fort, qui a enregistré une hausse de près de 9% par rapport au dollar américain en 2019, a réduit la compétitivité des exportations.

Afin de stimuler la croissance, le gouvernement vise à accélérer les dépenses de 1.000 milliards de bahts (33,04 milliards de dollars) au cours du trimestre en cours, a indiqué Somkid Jatusripitak.

Les dépenses ont été lentes à venir, car le budget 2020, qui devait commencer en octobre dernier, a été approuvé seulement samedi par le Parlement. Le processus d'approbation du budget a été entravé par la formation tardive d'un nouveau gouvernement après les élections de mars 2019.

Ce retard budgétaire a particulièrement affecté la croissance au dernier trimestre 2019, bloquant de grands projets d'investissement, a-t-il ajouté.

Les données officielles sur la croissance du produit intérieur brut 2019 sont attendues le 17 février.

La banque centrale a estimé la croissance de 2019 à 2,5%, le taux le plus bas depuis cinq ans, et prévoit une croissance de 2,8% pour cette année.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

PAROLE D'EXPERT

Dirigeants en Thaïlande, n’oubliez pas l’AG des actionnaires!

Si vous dirigez une entreprise en Thaïlande, n’oubliez pas d’effectuer une assemblée générale des actionnaires chaque année afin d’approuver et soumettre vos états financiers aux autorités compétentes