TEST: 2238

MAREE NOIRE A KOH SAMET - Pollution au mercure annoncée

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 13/08/2013 à 22:00 | Mis à jour le 30/01/2022 à 06:23
Photo : Eugenia & Christophe GALIAN - Le niveau de mercure dans les eaux au large de Koh Samet est 29 fois supérieur à la norme de sécurité
Petrole sur l'ile thailandaise de Koh Samet

Le niveau de mercure dans les eaux au large de Koh Samet est 29 fois supérieur à la norme de sécurité. Mais les autorités font confiance à la nature pour régler le problème.

Pour Wichien Jungrungruang, le directeur général du Département de contrôle de la pollution, le doute n'est pas permis : "La grande quantité de mercure est due à la marée noire du 27 juillet dernier," affirme t-il au Bangkok Post. Les analyses des échantillons d'eau de mer prélevés au large de Koh Samet ont révélé un taux de mercure 29 fois supérieur à la norme de sécurité fixée à 0,1 ug / l.

Les prélèvements ont été effectués au large de 12 plages sur les parties est, nord et sud de l'île les 3 et 4 août derniers. Ils indiquent des taux élevés notamment pour Ao Phrao à 2,9 microgrammes par litre (ug / l) et Ao Thab Tim, à 0,25 ug / l.

Les prélèvements vont se poursuivre jusqu'à la fin de septembre mais pour Wichien Jungrungruang il n'y a aucune inquiétude : "Les niveaux de mercure vont se dissiper naturellement". D'autres analyses sur les mêmes échantillons ont révélé des taux corrects d'arsenic d'oxygène et de COV (composés organiques volatiles).

En revanche, le directeur général du Département des pêches Wimol Jantrarotai a indiqué que "les tests de laboratoire sur les fruits de mer menées par l'Université de Chulalongkorn ont décelé une contamination par les métaux dans les échantillons provenant des marchés de poissons près de Koh Samet". Enfin, il est désormais avéré, comme l'a expliqué Niphon Phungsuwan, un expert maritime du ministère des Ressources marines, que plus de 70% des coraux à Ao Phrao ont été blanchis à cause de la marée noire, et surtout des dispersants utilisés pour la combattre.

FP  jeudi 15 août 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale