Lundi 10 août 2020

Les petits Thaïlandais retrouvent les bancs de l'école

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 02/07/2020 à 00:00 | Mis à jour le 02/07/2020 à 04:02
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha - Les élèves de la maternelle de l'école de Wichuthit à Bangkok prêt pour retourner en classe
Ecole-Thailande-normalite-covid

Les écoles thaïlandaises ont rouvert mercredi pour la première fois depuis la mi-mars, non sans avoir à appliquer toute une liste de mesures pour se prémunir d’un coronavirus dont aucune infection n’a été signalée depuis plus d’un mois.

À l'école de Sam Khok, à environ 50 km au nord de Bangkok, près de 5.000 élèves ont été invités à effectuer d’eux-mêmes une quarantaine à la maison de 15 jours avant le redémarrage par mesure de précaution supplémentaire, a déclaré le principal Chuchart Thiengtham.

"Une fois que les élèves arrivent à l'école, les enseignants leur apportent des masques car il est obligatoire de les porter", insiste Chuchart, ajoutant que l’établissement fournissait également des visières faciales aux élèves pour plus de sécurité lors de certaines activités.

On vérifie également la température des enfants et un scanner de reconnaissance faciale permet d’envoyer automatiquement un message aux parents, dit-il.

Dans la salle de classe, l'école a transformé les urnes en carton utilisées lors des élections en cloisons pour assurer une distance sociale entre les postes de travail. "Je me sens bien d'étudier derrière la cloison parce que je me sens plus en sécurité en retournant à l'école", confie Kanlaya Srimongkhol, une élève.

Mais Soponwich Thianthong, 17 ans, estime que s'il se sent efffectivement plus en sécurité, les séparations risquent de se révéler agaçantes à la longue car elles restreignent son champ de vision.

Le coronavirus a tué 58 personnes en Thaïlande sur 3.173 infections, et le pays n'a enregistré aucun cas de transmission locale depuis 37 jours. Le gouvernement thaïlandais a prolongé cette semaine le décret d'urgence jusqu'à fin justifiant sa décision par la crainte d'une possible deuxième vague, même s’il a procédé à de nouveaux assouplissements des mesures sanitaires en ouvrant aussi les bars et en autorisant certains étrangers à entrer dans le pays.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !