Les corps des deux sœurs canadiennes rapatriés et autopsiés

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 25/06/2012 à 00:00 | Mis à jour le 28/11/2019 à 05:15

Les corps des deux sœurs canadiennes mortes dans des conditions mystérieuses il y a une dizaine de jours sur l'île de Koh Phi Phi ont été rapatriés vendredi au Québec. Selon la presse canadienne, des autopsies ont été réalisées par les autorités québecoises le même jour.

Les médecins légistes craignent néanmoins de ne pas pouvoir déterminer les raisons des décès, l'embaumement des corps en Thaïlande - mesure obligatoire lors d'un transfert de dépouilles par voie aérienne - compliquant les choses. Le rapatriement avait été autorisé par les autorités thaïlandaises après que celles-ci ont effectué leur propre autopsie. Aucun résultat n'a pour l'instant été communiqué.

Audrey et Noémi Belanger, âgées de 20 et 25 ans et originaires du Québec, ont été retrouvées mortes vendredi 15 juin à l'hôtel The Palm Residence, leur chambre fermée à clef de l'intérieur. Les forces de l'ordre avaient indiqué que de nombreuses traces de vomissements avaient été découvertes dans la chambre des deux touristes, qu'elles avaient eu des saignements sous la peau et au niveau des gencives, et que leurs ongles étaient noirs. Les experts du Département de Contrôle des Maladies, qui enquêtaient sur ce drame, avaient estimé mardi dernier qu'"une substance toxique" était à l'origine des décès. Des témoins et les images de caméra de surveillance ont indiqué que les deux sœurs avaient fait la fête dans la nuit du mardi 12 avec deux Portugais. L'un des deux hommes, recherché par la police locale pour être entendu comme témoin, aurait déjà quitté l'île d'après le Bangkok Post.  

Y.F. lundi 25 juin 2012

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale