Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

La Thaïlande triple l’aide aux travailleurs touchés par le confinement

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 01/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 01/04/2020 à 10:57
Photo : REUTERS/Jorge Silva – Neuf millions de personnes impactées par les mesures de restrictions en Thaïlande devraient bénéficier de subsides de l’Etat
Travailleur Thailande Coronavirus

Le gouvernement thaïlandais a convenu mardi de tripler le nombre de bénéficiaires des aides en espèces aux travailleurs affectés par les restrictions imposées face à l’épidémie de Covid-19, le portant à neuf millions de personnes.

Le gouvernement avait initialement prévu de distribuer 15.000 bahts (415 €) par personne à 3 millions de travailleurs, soit une enveloppe de 45 milliards de bahts (1,25 milliard d’euros). Cette enveloppe représente donc désormais 135 milliards de bahts (3,74 milliards d’euros).

Environ 20 millions de personnes se sont déjà inscrites pour l'aide, mais cela ne signifie pas qu'elles obtiendront toutes de l'argent, a déclaré le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha, cité par le Bangkok Post, soulignant que seuls les travailleurs éligibles recevront les subsides.

Ces aides font partie d’un ensemble de mesures adoptées pour aider les entreprises et les travailleurs face aux restrictions adoptées pour combattre l'épidémie.

La Thaïlande a signalé 1.651 cas d’infection au coronavirus depuis la première apparue dans le royaume en janvier, et déploré dix décès jusqu’ici.

La deuxième économie d'Asie du Sud-Est a été durement touchée par la pandémie de COVID-19 car elle dépend fortement des exportations et du tourisme.

La banque centrale de Thaïlande s'attend à ce que l'économie se contracte de 5,3% cette année, ce qui serait une première depuis la crise financière mondiale de 2009.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.