Lundi 10 août 2020

La THAI demande aux cours allemandes et suisses de protéger ses actifs

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 10/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 10/06/2020 à 11:30
Photo : REUTERS / Jorge Silva
Thai Airways redressement judiciaire

Thai Airways, placée récemment en redressement judiciaire, a demandé aux tribunaux allemands et suisses de protéger des créanciers ses avions, comptes de dépôt et autres actifs à l'étranger, a déclaré mardi une porte-parole du gouvernement.

La compagnie aérienne, qui est sous la protection d'un tribunal des faillites en Thaïlande, demandera le même égard aux tribunaux d'autres pays, parmi lesquels le Japon et les États-Unis, a indiqué mardi à la presse Naruemon Pinyosinwat.

Un conseiller juridique de Thai Airways, qui se rendra à une première audience le 17 août, a déclaré lundi que le processus de réhabilitation pourrait prendre jusqu'à sept ans.

Une fois que le tribunal des faillites aura autorisé la réhabilitation, il pourrait falloir cinq mois à un an pour établir le plan, a déclaré Kitipong Urapeepatanapong, lors d'une conférence de presse. Le calendrier de cette réhabilitation devrait courir sur cinq ans, avec une prolongation possible pouvant aller jusqu’à deux ans.

Le gouvernement thaïlandais a approuvé fin mai un plan de restructuration des finances de la compagnie aérienne en la plaçant en redressement judiciaire après avoir rejeté un premier projet de renflouement de l'entreprise par un prêt d'urgence.

La compagnie aérienne continuera de fonctionner comme d'habitude pendant le processus de restructuration, a indiqué la compagnie.

Thai Airways rencontrait des difficultés financières avant même l'apparition du coronavirus, enregistrant des pertes chaque année après 2012, à l’exception de 2016.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !