Incendie du Santika: acquittement surprise du propriétaire

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 22/10/2013 à 22:00 | Mis à jour le 08/08/2022 à 04:36

Le propriétaire de la discothèque Santika, ravagée par un incendie ayant causé la mort de 66 personnes lors du Nouvel An 2009, a été acquitté en appel.

Le propriétaire d'une discothèque de Bangkok détruite par un incendie qui avait tué 66 personnes le jour du Nouvel An 2009 a été acquitté mardi 22 octobre par la cour d'appel. Le tribunal a jugé que l'inculpation pour homicide par négligence ne reposait pas sur des preuves suffisantes.

Cette décision infirme celle prise en septembre 2011 qui avait condamné à trois ans de prison Visuk Setsawat, propriétaire du Santika. Elle ne manquera pas de surprendre, puisque le soir du drame 500 clients ont été pris au piège d'un incendie déclenché par un spectacle pyrotechnique interdit et que l'établissement ne disposait pas de plans d'évacuation ni d'éclairage suffisant. La cour a estimé que ces carences ne constituaient pas la cause directe de l'incendie.

En revanche, la cour d'appel a confirmé la condamnation à trois ans de prison pour Boonchu Laosrinak le propriétaire de la société Focus, responsable des feux d'artifices. Il devra verser 8.7 millions de bahts (218.000 euros) à certaines victimes.

Parmi plusieurs dizaines de blessées, se trouvaient de nombreux étrangers, dont des Australiens, Français et Anglais.

F.P. mercredi 23 octobre 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale