Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Duty-free: la "révision" de la junte menace le monopole de King Power

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 19/03/2019 à 00:00 | Mis à jour le 19/03/2019 à 01:39
Suvarnabhumi-David-McKelvey-740

Le chef de la junte thaïlandaise a mis en garde jeudi contre la "monopolisation" du secteur duty-free dans les aéroports du pays, ordonnant un réexamen du processus d'appel d'offres qui pourrait menacer l'empire de plusieurs milliards de dollars du géant King Power, actuel concessionnaire exclusif.

La Thaïlande s'attend à accueillir 41 millions de visiteurs étrangers cette année, dont la majorité dans ses aéroports, qui génèrent environ 1,9 milliard de dollars de ventes en duty-free.

La société publique Aéroports de Thaïlande (AoT) avait octroyé à King Power la concession exclusive en 2006, qui expire en septembre 2020.

King Power a été fondé par Vichai Srivaddhanaprabha, astucieux magnat qui a amassé des milliards avec le duty-free et a investi dans un peu tout, de l’hôtellerie à l’immobilier en passant par le club de football de Leicester City.

Mais l’avenir de la société a été plongé dans l’incertitude par le décès brutal de Vichai, l’année dernière, lorsque son hélicoptère s’est écrasé devant l’enceinte de son club de foot.

Le nouveau contrat régissant la vente en duty-free, a expliqué AoT, pourrait être octroyé à une société unique justifiant d’une expérience confirmée dans le secteur, suscitant la crainte d'un monopole prolongé.

Mais le chef de la junte, Prayuth Chan-O-Cha, a souligné que le gouvernement avait reçu des plaintes de parties intéressées "sur la question de la monopolisation", a déclaré un porte-parole aux journalistes.

Il a ordonné un examen urgent des procédures de candidatures afin de trouver une "procédure adéquate pour être équitable".

Les géants thaïlandais des centres commerciaux Mall Group et Central Central, tous deux appartenant à d’influentes familles de milliardaires, ont des vues sur le duty-free en Thaïlande, de même que le géant sud-coréen Lotte.

Un important lobby, la Thai Retailers Association, s'est félicité de ce réexamen. "Je pense que c'est un bon signe", a déclaré Worawoot Ounjai, qui figure également parmi les dirigeants du groupe Central. Il a ajouté que les dispositions actuelles concernant les candidats étaient trop strictes et écartaient les concurrents moins puissants.

"Opérer le duty-free n’est pas si difficile... et devrait être ouvert à toute entreprise qui vous rapportera le plus de bénéfices", a-t-il déclaré à l'AFP.

King Power, qui répond rarement aux sollicitations des médias, n'a pu être joint pour s’exprimer.

L'année dernière, un tribunal thaïlandais a rejeté une plainte en justice contre King Power pour des centaines de millions de dollars de revenus impayés à AoT – l’une des rares attaques en justice lancées par les ennemis de l'entreprise.

Des fortunes sont en jeu dans le secteur du duty-free alors que la Thaïlande s’apprête à développer les principaux aéroports et d'en construire de nouveaux pour répondre à la fréquentation touristique croissante.

Le précèdent roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, avait attribué à Vichai le patronyme royal Srivaddhanaprabha, qui signifie "lumière propice et prospère".

L’actuel roi, Maha Vajiralongkorn, devrait présider la crémation de Vichai cette semaine.

Vichai a légué son empire à son plus jeune fils, Aiyawatt. À sa mort, la société valait environ 5,8 milliards de dollars, selon Forbes.

0 Commentaire (s)Réagir