Lundi 9 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Drogue: La police thaïlandaise prévient les chauffeurs et les livreurs

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 15/09/2019 à 01:43 | Mis à jour le 15/09/2019 à 07:26
Photo : Jean-Louis DUZERT (archives)
Moto-Taxis-745

Les autorités thaïlandaises ont averti vendredi les chauffeurs travaillant pour les services d’appel de livraison et transport de personnes à partir d'application mobile de se méfier des clients qui font transiter de la drogue, a déclaré la police, alors que le gouvernement envisage de nouvelles directives pour réguler ce genre de services.

Dans une affaire récente, un conducteur a été arrêté après avoir pris un passager qui se trouvait en possession de drogue et d'une arme à feu, a déclaré le Major Suriya Singhakamol, ajoutant que le chauffeur pourrait être puni par la loi.

Alors que le gouvernement s’apprête à légaliser les services d’appel de taxis, VTC et courriers à partir d'application mobile en Thaïlande, cet avertissement pourrait jouer un rôle dans la décision du gouvernement en matière de restrictions et de réglementations.

Du point de vue légal, ces services opèrent actuellement dans une zone grise, et la police arrête régulièrement les conducteurs et leur inflige des amendes car ils ne sont pas correctement enregistrés.

La société singapourienne Grab propose dans le royaume des trajets en voiture et à moto, tandis que son concurrent Get, filiale du groupe indonésien Go-Jek, propose uniquement le service sur deux roues. Les deux proposent aussi des services de livraison.

"Les dealers utilisent de plus en plus les services de livraison pour envoyer de la drogue. Si un individu se trouve être connecté [au malfaiteur], qu'il soit messager ou destinataire, il tombera sous le coup de la loi", a déclaré Suriya, secrétaire général adjoint de la Commission de contrôle des stupéfiants.

En juillet, Grab avait organisé un atelier avec la police thaïlandaise pour former ses conducteurs à l'identification des colis suspects.

0 Commentaire (s)Réagir