Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Destination Bangkok: casting d’exception pour parler culturel et santé

Par Catherine Vanesse | Publié le 27/09/2019 à 00:00 | Mis à jour le 27/09/2019 à 06:43
Photo : Destination Bangkok
flyer destination bangkok

Comme chaque année depuis 2012, l’hôpital BNH de Bangkok organise un événement à destination des Francophones pour aborder de manière croisée les thèmes de la santé et des différences culturelles autour d’un petit-déjeuner. 

Le 3 octobre 2019, l’hôpital BNH de Bangkok accueillera des expatriés francophones, nouveaux et anciens, autour d’un petit-déjeuner pour aborder les questions liées à la santé et aux différences culturelles. Initiée par Amélie Poncelet, Chargée de marketing et de relation patient (segment expatriés) au BNH Hospital, la conférence a pour objectif de faire gagner du temps, de l’énergie et d’éviter de faire des erreurs quand on arrive fraîchement en Thaïlande. 

Parmi les intervenants, deux spécialistes français bien établis dans le royaume : Jean-François Cousin et le Dr Gérard Lalande. Le premier est coach d'entreprise certifié depuis 2006 et co-auteur de deux livres sur le coaching en Asie, il est reconnu comme l’un des experts en management interculturel en Thaïlande. Le Dr Gérard Lalande quant à lui est le fondateur de la société CEO-Health et l’auteur du livre “Stay Healthy in the asian tropics”, il a plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la santé en Thaïlande, il conseille et dirige les expatriés qui en ont le besoin, vers les spécialistes adaptés.

Amélie Poncelet
Amélie Poncelet, Chargée de marketing et de relation patient (segment expatriés) au BNH


Lepetitjournal.com : Pouvez-vous nous présenter l’événement “Destination Bangkok” ?

Amélie Poncelet : La première conférence “Destination Bangkok” a eu lieu en octobre 2012. À cette époque j’étais à Bangkok depuis 4 ans et au BNH depuis tout juste une année. J’ai constaté qu’en arrivant dans un nouveau pays, après avoir choisi le quartier, l’appartement, et l’école des enfants, il fallait choisir son hôpital, en comprendre le fonctionnement et finalement faire le grand saut dans la culture du pays. Je me suis donc demandé qui pourrait parler au mieux de ces deux derniers points, et c'est ainsi que le duo Dr Gérard Lalande/Jean-François Cousin s'est imposé. 

Quels sont les écueils les plus courants que rencontrent les expatriés en arrivant en Thaïlande ? 

En matière de santé, le changement par rapport à la France peut être assez troublant. Si vous devez vous rendre à l’hôpital pour vous faire soigner, il est difficile de faire un choix parmi le nombre incroyable de médecins. Les premiers choix se font généralement au hasard et c’est là que vous rencontrez les premières contrariétés. Vous venez pour un “bobo” bénin et le médecin vous dit que cela ne semble pas très sérieux, mais qu’il va quand même vérifier que ce n’est pas un cancer et, si c’est le cas, il faudra faire une chimiothérapie, des radiographies… J’exagère un peu, mais ici les médecins ont l’habitude d’annoncer tous les diagnostics potentiels même les plus improbables. Ce qui fait paniquer les patients et leur fait perdre confiance dans les hôpitaux thaïlandais. C’est pourquoi je recommande toujours de ne jamais choisir son médecin au hasard. Il est aujourd‘hui très simple avec les réseaux sociaux ou en contactant le Dr Gérard Lalande ou moi-même, de se faire recommander un bon médecin. Surtout qu’il y en a beaucoup.

Au niveau plus culturel, le plus compliqué reste sans doute le “je n’ai pas compris, mais je ne te le dis pas”. Dès lors, vous vous retrouvez dans des situations rocambolesques où le vendeur du magasin à qui on a demandé un grille-pain revient sceptique, une heure plus tard, après avoir concerté tous ses collègues, avec dans les mains un lisseur à cheveux… 

Quelles sont les différences culturelles auxquels les expatriés ont le plus de difficultés à s’adapter ? 

Alors qu’en Europe, nous communiquons de plus en plus, notamment avec sa hiérarchie pour essayer d’améliorer des situations qui ne seraient pas optimales, en Thaïlande, ils ont tendance à tout taire et à contourner le problème, “on ne dit pas”. Ainsi lorsqu’un employé a connu une contrariété, il se peut qu’il ne remette jamais les pieds au travail, du jour au lendemain sans prévenir personne. Si vous le croisez quelques mois plus tard dans la rue, il racontera une histoire bancale de grand-mère malade, mais il n’avouera jamais ce qui l’a fait partir. 

Un autre aspect culturel qui peut être complexe à comprendre, mais qui rejoint le précédent, c’est cette notion de respect qui est infiniment plus présente qu’en Europe et explique beaucoup de comportements. Cela se traduit par une extrême politesse vis-à-vis de sa hiérarchie, de ses aînés, et des autres en général, ce qui consiste à ne pas mettre l’autre dans une position inconfortable et ne pas s’imposer (je me baisse quand je passe devant les gens, je ne donne pas de feed-back négatif). 

Qu’apporte la présence de Jean-François Cousin et du Dr Gérard Lalande lors de ce rendez-vous annuel qu'est Destination Bangkok ? 

flyer destination bangkok 2019Gérard et Jean-François ont tout d’abord une grande connaissance de la région, étant tous les deux arrivés pour travailler dans de grands groupes français il y a plus de 20 ans. Ils se sont ensuite mis à leur compte, basant leur succès sur leur expertise médicale d’un côté et culturelle de l’autre. Ils ont même chacun écrit des livres. Gérard connaît parfaitement le système de santé thaïlandais et sa qualité de médecin français fait de lui la personne idéale pour comparer les deux systèmes. Jean-François a solutionné des centaines de problématiques interculturelles dans les plus grandes multinationales, il est la personne à rencontrer lorsque vous arrivez en Asie et que vous souhaitez éviter les faux pas.  

C’est un casting d’exception ! 

Cela fait 8 ans que nous mettons cette conférence au service des nouveaux arrivants, avec un seul but commun, leur faire gagner du temps, de l’énergie et leur faire éviter un maximum d’erreurs pour un démarrage en douceur. 

3 octobre 2019
BNH Hospital
8:30-12:00
200 bahts
amelie.po@bnh.co.th
 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

JPSIAM ven 27/09/2019 - 04:27

Quoique que vous disiez ! Nous serons toujours des clients et non des patients dans les hôpitaux Thaïlandais! On vous indique toujours le montant des soins avant de vous soigner ! Par contre on peut vous proposer divers examens inutiles avant d'aller directement au geste médicale approprié.

Répondre