Lundi 28 septembre 2020

Covid-19 - Assurance santé et voyage, êtes-vous couvert en Thaïlande ?

Par Catherine Vanesse | Publié le 06/03/2020 à 00:00 | Mis à jour le 06/03/2020 à 03:10
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha -
Coronavirus-Thailande-remede

Avec l’épidémie de coronavirus qui sévit de par le monde, de nombreux vols sont annulés et le risque d’attraper la maladie, même s’il peut être réduit, existe bel et bien. Dans de tels cas de figure, que couvrent les assurances en cas d’annulation d’un voyage en Thaïlande ou d’une hospitalisation ?

Lorsque l’on voyage ou que l’on décide de résider en Thaïlande, il est recommandé de s’assurer pour palier à tous risques sur place, mais aussi, avant le départ, au cas où des conditions exceptionnelles vous empêchent de partir ou vous conduisent à l’hôpital. Depuis la fin du mois de janvier, le Covid-19 a déjà infecté plus de 93.000 personnes à travers 80 pays dans le monde. Actuellement, la Thaïlande a confirmé 47 cas d’infection au virus, dont un décès. 

Le 25 février, le ministère thaïlandais de la Santé annonçait que la Thaïlande passait en niveau d’alerte 3 et déconseillait les déplacements non nécessaires dans les pays et régions considérés comme étant à risque. Au 3 mars, la liste complète des pays considérés à risque pour la Thaïlande comprend les pays suivants : la Chine (y compris Hong Kong, Macao et Taïwan), la Corée du Sud, le Japon, Singapour, l'Italie, l'Iran, la France et l'Allemagne.

Dès lors se pose la question de savoir ce que les assurances couvrent en cas de contraction du virus, d’annulation d’un voyage ou d’un rapatriement. 

Assurance santé

Que l’on dispose d’une assurance voyage ou d’une assurance santé, le Covid-19 est considéré comme une maladie comme les autres et donc couvert par votre assurance. 

“Il n’y a pas d’exclusion liée au coronavirus, à partir du moment où vous avez une assurance santé, vous serez pris en charge en cas d’hospitalisation, même si vous souscrivez à une assurance santé aujourd’hui” commente Franck Racine, directeur du cabinet de courtage en assurance chez Siam Consulting

Cela signifie que les assurances couvriront les frais médicaux en cas d’hospitalisation conformément aux conditions générales et aux plafonds d’indemnisation fixés et cela, peu importe la date de souscription. 

“Pour ceux qui n’aurait pas d’assurance santé, plusieurs compagnies thaïlandaises proposent des assurances spécifiques pour le coronavirus à partir de 250 bahts. La couverture est limitée au niveau des frais d’hospitalisation, mais elle inclut néanmoins un capital décès à partir de 100.000 bahts” ajoute Arawan Namak de Poe-Ma Insurance à Phuket. Une assurance à bas prix pour ceux qui n’auraient aucune couverture en Thaïlande.

Assurance voyage 

Toutefois, il faut savoir que la plupart des assureurs ne prévoient pas de couverture des frais en cas d’annulation d’un voyage en raison d’une épidémie dans le pays de destination. 

“Si des gens sont malades avant de partir, que ce soit parce qu’ils ont le coronavirus ou autre chose, ou s’ils tombent malades dans le pays de destination, selon leurs assurances, ils sont couverts. Par contre, s’ils annulent leur voyage volontairement par peur du virus dans le pays où ils ont prévu de voyager, a priori l’assurance liée aux cartes de crédit, ne couvre pas les frais d’annulation” explique Ben Lefetey, directeur de l'agence de voyage Thaïlande Autrement.

En effet, ce type de remboursement n’est valable que lorsque vous ou un de vos proches est hospitalisé ou décède ou bien lorsque vous êtes licencié ou que votre responsable annule les congés que vous aviez prévus (une franchise s’applique dans ce dernier cas).

Si vous prévoyez de voyager en avion et que vous annulez votre vol de votre propre chef, la compagnie ne vous remboursera pas (sauf en cas de billet remboursable).

“Nous conseillons à nos clients de réserver des billets d’avion modifiables sur une durée d’un an. Il y a des frais bien sûr, mais cela revient moins cher que de prendre des vols remboursables, qui sont souvent très chers et pour lesquels il y a également des frais pour être remboursé”, ajoute Ben Lefetey. 

Par contre, dans la cas d’une souscription à une assurance voyage effectuée depuis l’apparition du virus fin janvier, celle-ci risque de ne pas couvrir les frais. 

“Les assurances voyages qui sont prises aujourd’hui à partir de la France, ne couvrent pas le risque Covid-19. En général, les assurances estiment que c’est un fait connu et donc ce n’est pas un événement aléatoire. Cela veut dire que les assurances souscrites à compter de ce jour ne couvrent pas toutes les dépenses de santé liées au virus ou toutes les implications sur les annulations de voyages. Si une personne souhaite annuler son voyage par crainte alors qu’elle savait au préalable qu’il y avait un risque lié au virus, ce n’est pas possible. Sauf si elle a souscrit son assurance avant que le pays de destination ne soit sur la liste des pays à risque du Ministère des affaires étrangères de son pays d’origine” explique Philippe Demangeat, directeur général Asie du Sud-Est d'Europ Assistance Group.

Il convient dès lors de faire attention à la date d’achat de l’assurance voyage et de bien lire les conditions de couvertures. Actuellement, la Thaïlande ne fait pas partie de la liste des pays à risque pour le ministères des Affaires étrangères en France, mais la situation peut évoluer à tout moment. 

Vols annulés par la compagnie aérienne

Dans le cas de vols annulés par la compagnie aérienne, celle-ci doit vous rembourser intégralement. Elle ne sera toutefois pas tenue de rembourser tous les frais liés aux voyage (hôtel, activités, …). Cependant, il convient de bien lire les conditions de chaque compagnie aérienne en cas d’annulation. 

De nombreuses compagnies proposent également de replacer ses clients sur d’autres vols, sans frais supplémentaires et sans couvrir les frais éventuels liés à une escale plus longue. 

Rapatriement

Aujourd’hui, les rapatriements sont organisés par les états comme ce fut le cas à Wuhan où des ressortissants français ont pu revenir en France. 

“Pour le Covid-19, si un patient est testé positif au virus, quelque soit le pays, il est transféré dans un centre habilité pour traiter ce coronavirus. En aucun cas un tiers peut se charger de ce type de malade, il n’y a donc pas de rapatriement pour les personnes infectées, elle doit être traiter dans le pays en question” précise Philippe Demangeat. 

En Thaïlande, les hôpitaux suivent tous les mêmes directives avec les recommandations du ministère de la Santé (Centre du Contrôle des Maladies), un protocole qui se calque sur les recommandations de l’OMS (Organisme mondial de la santé). Vu le caractère contagieux du virus, il vaut mieux en effet être mis à l’isolement et soigner sur place. 
 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

SPORT

Où faire du vélo à Bangkok ?

Faire du vélo à Bangkok, l’idée peut sembler un peu folle au regard du trafic chaotique dans la capitale thaïlandaise. Néanmoins, il existe quelques lieux où la bicyclette est reine. 

Expat Mag

AFD - « L’Atlas invite à porter un regard nouveau sur l’Afrique »

A l'occasion de la sortie de l'Atlas de l'Afrique, Rima Le Coguic, directrice Afrique de l’AFD, aborde avec nous l’avenir du continent, ses défis et ses voies de développement.