Vendredi 18 septembre 2020

COVID-19: Quel accueil en Thaïlande pour le voyageur venant de France?

Par Catherine Vanesse | Publié le 04/03/2020 à 10:50 | Mis à jour le 10/03/2020 à 09:29
Photo : Reuters - Contrôle de la température corporelle
controle-temperature-coronavirus

Depuis ce lundi 2 mars, le gouvernement thaïlandais a placé la France dans les zones à risque pour le Covid-19, dans les faits, qu’elles sont les implications pour les personnes venant de France ?

AVIS DE LA REDACTION: Les autorités sont revenues depuis sur cette information. Le 5 mars, la liste des pays à risque a été revue par le ministère de la Santé et réduite à 4 pays : Chine (ainsi que les territoires de Hong Kong et Macao), Corée du Sud, Italie et Iran. 

Relativement épargnée par le Covid-19, la France a vu le nombre de nouvelles infections s’accélérer ces derniers jours. Selon, les dernières informations du gouvernement français, l'Hexagone compte 212 cas de Coronavirus COVID-19 confirmés depuis le 24 janvier. 

En réaction, les autorités thaïlandaises ont placé depuis le 2 mars la France, ainsi que l’Allemagne sur les listes des pays considérés à risque aux côtés de la Chine, Hong Kong, Macao, Taiwan, Corée du Sud, Japon, Singapour, Italie et Iran. Ce qui a suscité de nombreuses réactions avec des informations parfois contradictoires venant dans certains cas des autorités thaïlandaises elles-mêmes! 

“Que la France fasse partie des pays considérés à risque cela va générer une confusion supplémentaire. Pour l’instant, il n’y a pas de quarantaine obligatoire pour les touristes venant de France, cela n’empêche pas les touristes français de voyager en Thaïlande tout comme il n’y a pas eu de mise quarantaine pour les touristes chinois au début de l’épidémie. Par contre, il est en effet conseillé aux Thaïlandais revenant de France de se mettre volontairement en quatorzaine” explique Ben Lefetey, directeur de l'agence de voyages Thaïlande Autrement

D’après les recommandations du ministère de la Santé publique en Thaïlande depuis que le pays est passé en état d’alerte de niveau 3 le 25 février, il est déconseillé de voyager si ce n’est pas nécessaire dans les zones à risques sans pour autant imposer de restriction totale de voyage. 

De son côté l’Office du tourisme en Thaïlande a publié les procédures mises en place pour les voyageurs arrivant en Thaïlande et assure qu’il n’y a pas de mise en quarantaine pour les voyageurs en provenance de France. 

Par contre, les touristes sont susceptibles d’avoir un contrôle de température et de remplir un questionnaire avec leurs antécédents de voyages à leur arrivée en Thaïlande. Les voyageurs qui n’ont pas de fièvre recevront une carte de santé et pourront entrer dans le royaume tandis que ceux présentant une température supérieure à 37,5 degrés seront mis à l’isolement et transférés dans un hôpital pour y subir des tests plus approfondis. Les voyageurs qui ont été en contact avec des cas suspects (personnes ayant contractés la maladie ou ayant été en contact avec des malades) seront surveillés pendant 14 jours. 

Dans tous les cas (et même en cas de test négatif, d’absence de symptôme et d’absence de contact rapproché avec un cas suspect), les voyageurs ont l’obligation de donner leurs coordonnées et l(es)’adresse(s) de leur(s) lieu(x) de séjour afin de rester quotidiennement joignables. La dissimulation d’information peut faire l’objet de sanctions.

Pour voyager en toute sécurité, l’Office du tourisme demande également aux voyageurs d’être plus assidus sur les mesures d'hygiène : se laver les mains au savon ou utiliser du gel désinfectant, porter un masque, éviter les contacts avec les personnes présentant les symptômes liés au virus (taux, nez qui coule, fièvre…), respecter les contrôles de dépistages dans les attractions touristiques, consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes. 

Pour les expatriés de retour d’un séjour en France, la situation peut être différente et varier selon les professions et secteurs d’activités. Le secteur de l’enseignement est sans doute le plus strict par rapport aux mesures de confinement. Le Lycée français International de Bangkok a ainsi demandé à tous ses élèves de remplir un questionnaire pour connaître les derniers déplacements. C’est ainsi que tous les élèves ou professeurs qui se sont rendus dans l’un des pays à risques, ou si un des membres de leur famille proche à voyager dans l’un de ses pays doivent se mettre en quarantaine pour une période de 14 jours.

“Au total, cela représente une quinzaine d’enseignants et une centaine d’élèves. C’est une rentrée un peu chaotique, mais globalement les parents sont compréhensifs. Nous contrôlons la température des enfants tous les matins et intensifions les recommandations pour que les enfants se lavent les mains… Et nous avons aussi pour le moment annulé toutes nos grandes manifestations” explique le proviseur Yvan Schmitt. 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.